L'étude du Partenariat canadien pour l'établissement des priorités sur les maladies cognitives

Il est essentiel de poursuivre la recherche afin de trouver de meilleurs moyens de prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies cognitives, et d'améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Une étude du Partenariat canadien pour l'établissement des priorités sur les maladies cognitives a formulé les priorités de recherche à l'intention des chercheurs et des organismes de financement.

Pourquoi cette étude est-elle importante ?

Il faut trouver de meilleurs moyens pour prévenir les maladies cognitives et améliorer la santé et la qualité de vie des personnes atteintes. La recherche est essentielle à la réalisation de ces objectifs. Cette étude donne la parole aux personnes touchées par les maladies cognitives à propos de la recherche menée au Canada dans ce domaine.

Quel était le but de cette étude ?

Dans le cadre de cette étude, nous avons demandé aux personnes touchées par une maladie cognitive de formuler les questions importantes que la recherche devrait aborder selon eux en ce qui a trait à la vie avec une maladie cognitive, à la prévention, au traitement et au diagnostic. Cette étude a suivi les méthodes les méthodes de la James Lind Alliance, un organisme sans but lucratif en Angleterre.

Qu'est-ce que cette étude a conclu ?

Les 10 priorités de recherche sur les maladies cognitives, selon les Canadiens touchés par la maladie

Pour en savoir plus sur cette étude et les priorités de recherche, veuillez cliquer ici.

À quoi serviront les résultats ?

Les résultats de cette étude contribueront à établir les priorités futures de recherche du Programme de Recherche de la Société Alzheimer (PRSA). Les priorités formulées dans le cadre de cette étude seront publiées et transmises aux chercheurs et à d'autres organismes de financement pour orienter la recherche vers les questions qui préoccupent le plus les Canadiens affectés par une maladie cognitive.

Qui a dirigé cette étude ?

Les bureaux de l'équipe responsable sont situés au Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network. L'étude est supervisée par un groupe de direction composé de personnes touchées par une maladie cognitive, à titre personnel ou professionnel, y compris des représentants de la Société Alzheimer.

Quelle a été la contribution de la Société Alzheimer ?

Cette étude est financée par la Société Alzheimer du Canada. Les Sociétés Alzheimer de tout le Canada étaient également des organisations partneraires de l'étude.

Comment puis-je obtenir de plus amples renseignements ?

Il suffit de communiquer avec nous par téléphone, par courriel ou par la poste :

Dre Jennifer Bethell
Toronto Rehabilitation Institute -
University Health Network
Bickle Centre (Research), 130 Dunn Ave
Toronto (Ont.) M6K 2R8
Courriel : jennifer.bethell@uhn.ca
Tél. : (416) 597-3422 poste 2158

Membres du comité directeur

Présidente : Dorothy Pringle, professeure émérite à la Faculté des sciences infirmières Lawrence S. Bloomberg de l’Université de Toronto

Membres :

  • Mohammad Ul-Alam, préposé aux services de soutien à la personne/aide soignant au Bethany Care Society
  • Joan Bullivant-Wallace, proche aidante et porte-parole
  • Larry W. Chambers, ancien conseiller scientifique de la Société Alzheimer du Canada
  • Carole Cohen, psychiatre gériatrique au Sunnybrook Health Sciences Centre
  • Katherine Cowan, James Lind Alliance (Royaume-Uni)
  • Phyllis Fehr, Ontario Dementia Advisory Group
  • Miranda Ferrier, présidente du Ontario Personal Support Worker Association et du Canadian Support Worker Association
  • Andreas Laupacis, médecin au Li Ka Shing Knowledge Institute de l’hôpital St. Michael’s
  • Chris Ragonetti, médecin de soins de longue durée
  • Nancy Rushford, Société Alzheimer de l'Ontario
  • Eveline Sabourin, Office régional de la santé de Winnipeg
  • Kathleen Scott, vice présidente du Ontario Personal Support Worker Association et du Canadian Support Worker Association
  • Paula Szeto, ergothérapeute au Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network
  • Katherine McGilton, chercheuse principale et scientifique en chef au Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network
  • Jennifer Bethell, chercheuse postdoctorale au Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network

Organisations partenaires

  • Académie canadienne de gérontopsychiatrie
  • Alberta Continuing Care Association
  • Association Canadienne de Loisir Therapéutique
  • Association canadienne de soins et services à domicile
  • Association canadienne de soins palliatifs
  • Association Canadienne des ergothérapeutes
  • Association canadienne des infirmières et infirmiers en gérontologie
  • Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux
  • Canadian Society of Consultant Pharmacists
  • Canadian Support Workers Association
  • Fédération Québécoise des Sociétés Alzheimer
  • Le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV)
  • Ontario Association of Non-Profit Homes and Services for Seniors
  • Ontario Association of Residents' Councils
  • Ontario Dementia Advisory Group
  • Ontario Long Term Care Association
  • Ontario Personal Support Worker Association
  • Orthophonie et Audiologie Canada
  • Parkinson Canada
  • Programme des conseils des familles
  • Société Alzheimer de la C.-B.
  • Société Alzheimer de la Nouvelle-Écosse
  • Société Alzheimer de la Saskatchewan
  • Société Alzheimer de l'Alberta et des Territoires du Nord-Ouest
  • Société Alzheimer de l'Île-du-Prince-Édouard
  • Société Alzheimer de l'Ontario
  • Société Alzheimer de Terre-Neuve-et-Labrador
  • Société Alzheimer du Canada
  • Société Alzheimer du Manitoba
  • Société Alzheimer du Nouveau-Brunswick
  • Société canadienne de gériatrie
  • Société canadienne de neurologie
  • Société canadienne des médecins de soins palliatifs
  • Société Huntington du Canada
  • Students Against Alzheimer’s University of Toronto

Last Updated: 08/25/2018