Obtenir un diagnostic


Déterminer s’il s’agit d’une maladie cognitive

Plusieurs problèmes de santé peuvent provoquer des symptômes d’une maladie cognitive, comme la maladie d’Alzheimer et la maladie cérébro-vasculaire.

Les signes des maladies cognitives sont uniques à chacun, mais certains des symptômes les plus répandus comprennent :

  • La détérioration de la mémoire ainsi que des facultés de raisonnement et de communication
  • La perte graduelle des facultés nécessaires pour exercer des activités quotidiennes
  • La confusion

Certains problèmes de santé traitables peuvent entraîner des symptômes similaires à ceux des maladies cognitives, par exemple, des carences en vitamines, des maladies de la thyroïde, des troubles du sommeil, l’abus d’alcool et la dépression. Similairement, d’autres causes de confusion possibles comprennent une faible acuité visuelle ou auditive. Pour cette raison, il importe de procéder à une évaluation médicale complète si vous remarquez des changements survenant dans vos capacités ou vos comportements.

Notre liste des 10 signes précurseurs vous aidera à connaître les signes auxquels il faut faire attention.

Pourquoi chercher à savoir?

Déterminer la cause des symptômes peut vous aider à :

  • En apprendre plus sur la maladie qui se cache derrière
  • Obtenir les soins, le traitement et le soutien adéquats
  • Prévoir l’avenir

Établir le diagnostic

Il n’existe pas de test permettant de diagnostiquer une maladie cognitive. Si elle est soupçonnée, un certain nombre de tests physiques et cognitifs seront très probablement menés. Une combinaison de leurs résultats et la description des antécédents médicaux fourniront aux médecins les données nécessaires leur permettant d’établir un diagnostic.

Tests physiques : votre médecin aura besoin de renseignements détaillés sur les symptômes que présente la personne, ses antécédents médicaux ainsi que son état de santé et mode de vie actuels. Le médecin mènera également un certain nombre de tests qui évaluent la tension artérielle, le niveau de cholestérol, la fonction thyroïdienne ainsi que les niveaux de vitamines. Des examens par imagerie cérébrale pourront aussi être exigés, comme une tomodensitométrie et une imagerie par résonance magnétique (IRM), pour déterminer s’il existe des preuves d’un AVC récent, ou de changements dans les vaisseaux sanguins du cerveau, comme des saignements.

Tests cognitifs : Un médecin ou un autre spécialiste, comme un neuropsychologue, pourrait vous faire effectuer des tests sur papier, comme le Montreal Cognitive Assessment (MoCA), ou Évaluation cognitive de Montréal. Ces tests permettent d’évaluer le jugement, la planification, la résolution de problèmes, le raisonnement et la mémoire.

Dresser un diagnostic peut prendre du temps. Il peut être établi par un médecin de famille ou un spécialiste. À ce moment, le médecin pourrait vous aiguiller (ou non) vers d’autres professionnels des soins de santé, notamment : un psychologue, un psychiatre, un neurologue, un gériatre, un infirmier, un travailleur social ou un ergothérapeute.


Informations supplémentaires

Se préparer au rendez-vous médical

Se préparer au rendez-vous médical >

Que faire avant, pendant et après votre rendez-vous pour en profiter au maximum.

Avantages du diagnostic précoce

Avantages du diagnostic précoce >

Téléchargez notre fiche de conseils sur les Avantages du diagnostic précoce ou visitez notre site www.diagnosticprecoce.ca.

Tests et examens

Tests et examens >

À quoi s’attendre pendant le processus du diagnostic.

Les tests d’évaluation de la mémoire

Les tests d’évaluation de la mémoire >

Notre position sur le dépistage des troubles de la mémoire et les auto-évaluations en ligne.


Last Updated: 08/03/2018