Colloque Alzheimer 2022 - reporté

Lecture en

Le Colloque Alzheimer s'adresse à tous les professionnels qui sont en lien avec les personnes atteintes d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. Il est présenté à chaque année au mois de janvier, mois de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer.

Colloque-reporté

Le Colloque Alzheimer 2022 est reporté au mercredi 18 mai 2022. Nous communiquerons avec tous les participants présentement inscrits au Colloque. Prenez note que vos places demeurent réservées et que vos billets seront automatiquement transférés au 18 mai.

Les nouvelles inscriptions sont fermées pour le moment. Par contre, vous pouvez vous inscrire sur notre liste d’attente en communiquant avec Joanie Marcotte au 819-821-5127 poste 101 ou par courriel à [email protected].

Nous vous tiendrons informés si de nouvelles places s’ajoutent au Colloque du printemps, selon les normes sanitaires en vigueur à ce moment. Merci de votre compréhension!

L'achat de billet est présentement suspendu. 

Acheter votre billet

Affiche des conférenciers

Description du menu

Objectifs

Réfléchir sur les façons d'accompagner les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Découvrir des pratiques pour favoriser l'inclusion et le bien-être des personnes atteintes en résidences, dans les divers milieux qu'elles fréquentent et lors de leurs activités de loisirs. Se familiariser avec des approches innovantes et inspirantes à mettre en pratique au quotidien.

Clientèle cible

• Personnel des cliniques de la mémoire, des résidences de personnes âgées, des cliniques médicales et des centres de recherche
• Travailleurs sociaux et autres professionnels de l’équipe SAPADP des CSSS
• Professionnels de la santé
• Résidents en neurologie, gériatrie et médecine
• Infirmiers de tous les milieux d’intervention (GMF, CHCD, CIUSSS, CHSLD)
• Étudiants dans des domaines connexes (travail social, assistance à la personne,ergothérapie, etc.)

Programmation

Il existe d’autres troubles neurocognitifs que l’Alzheimer… 

Robert Jr Laforce, Neurologue et Neuropsychologue
Professeur Agrégé de Neurologie, Faculté de Médecine, Université Laval
Clinique Interdisciplinaire de Mémoire, Dép. des Sciences Neurologiques, CHU de Québec
Titulaire de la Chaire de Recherche sur les Aphasies Primaires Progressives

La maladie d'Alzheimer est de loin la plus fréquente des troubles neurocognitifs. Cependant, il existe plusieurs variantes qui sont moins bien connues dans la population et de certains professionnels de la santé. De plus, le spectre des maladies dégénératives inclue des maladies qui touchent davantage le langage, le comportement ou les fonctions motrices. Cette conférence vise à sensibiliser les gens aux symptômes de ces maladies atypiques afin de favoriser un dépistage plus précoce.

Comprendre le phénomène du plongeon rétrograde 

Sylvie Rey, inf. M. Sc., Ph. D. (c)
Chargée de cours et professionnelle de recherche
Université Laval - Faculté des Sciences infirmières

Comprendre le phénomène de plongeon rétrograde afin de mieux saisir le sens des comportements exprimés par les personnes atteintes de la MA et de mieux répondre à ses besoins.

Valoriser les vecteurs de confiance dans le soutien à domicile, comment est-ce possible ? Par 

Lucie Dumais
Professeure titulaire, École de travail social
Vice-doyenne aux études, Faculté des sciences humaines
Université du Québec à Montréal

Cette présentation est principalement basée sur des recherches France-Québec. Le soutien à domicile (SAD), quand il devient très important pour une personne âgée, demande généralement un volume d’heures d’intervention élevé et une coordination de services complexe. Au Québec comme en France, on arrive difficilement à combler ces deux exigences. Un autre vecteur crucial, mais moins discuté, est la relation de confiance, bien que tous les intervenants et intervenantes savent combien elle est importante dans la réussite du SAD.  Cette réflexion sur la confiance repose sur divers éléments dont je ferai état dans ma conférence.

Exploration des besoins, de l’expérience et des solutions des proches aidants dans la prise en charge des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD) en soins de longue durée 

Jessika Roy-Desruisseaux , MD, FRCPC
Gérontopsychiatre
Chef clinique et directrice universitaire du service de gérontopsychiatrie
Professeure agrégée en psychiatrie
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke et

Lorsqu’un usager atteint de la maladie d’Alzheimer ou des autres troubles apparentés arrive en soins de longue durée, des proches aidants sont investis auprès de lui depuis déjà de nombreux mois ou années. Nous nous sommes interrogés sur les besoins et l’expérience de ces proches aidants, particulièrement quand l’usager présente des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence, dans le but de dégager des pistes de solution cohérentes pour eux. Nous vous présentons le fruit de cette démarche, et nos réflexions sur ce qui pourrait être porteur d’espoir pour les patients et proches aidants qui vivent ou vivront un placement en CHSLD.

Tarifs : 125$ 

Horaire pour la conférence du 25 janvier 2022

Pour information
Vous souhaitez en savoir davantage sur le colloque? Veuillez communiquer avec Mme Sandra Asselin au 819 821-5127, ou à [email protected].

Inscriptions au 819-821-5127 poste 101

Si vous avez besoin d’hébergement, nous vous invitons à réserver à l’hôtel Le Président, situé à 1.6 km du lieu du colloque ;

Réservez votre chambre!

Logo de l'hôtel le président de Sherbrooke