Faits saillants de notre oeuvre

2012 :

Parution du rapport de l’Organisation mondiale de la Santé, Dementia : A Public Health Priority, qui met en lumière la nécessité pour les gouvernements du monde entier de prendre les mesures nécessaires pour alléger le stress économique et social causé par l’Alzheimer et les maladies apparentées.

La Société Alzheimer investit 3,4 million de dollars dans le financement de 35 subventions et bourses de recherche.

2011 :

Le congrès de l’Alzheimer’s Disease International se tient à Toronto et des conférenciers de la Société Alzheimer du Canada y participent. Réalisation et lancement de la vidéo Pouvoir de la musique.

Le gouvernement fédéral investit 8,6 millions de dollars dans 44 nouveaux projets de recherche sur la maladie d’Alzheimer. Ces projets, approuvés par les Instituts canadiens de recherche en santé, seront réalisés par des chercheurs canadiens.

2010 :

La Société publie Raz-de-marée : impact de la maladie d’Alzheimer et des affections connexes au Canada. Ce rapport fait un résumé des coûts économiques et sociaux actuels et projetés de l’Alzheimer et des maladies apparentées au Canada et présente des recommandations sur les politiques et stratégies à adopter.

Lancement de l’initiative sur le changement de culture, qui vise à promouvoir de meilleurs soins de longue durée aux personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée et à encourager l’utilisation d’un langage centré sur la personne.

Le programme de recherche de la Société Alzheimer accorde 2,9 millions de dollars à des projets méritants.

2009 :

Lancement de la série de feuillets d’information Évolution, qui présente en détail les divers stades de la maladie d’Alzheimer. C’est la première fois qu’un document imprimé s’inscrit dans une perspective centrée sur la personne.

2008 :

La Société Alzheimer du Canada signe la Charte mondiale de la maladie d’Alzheimer, mise de l’avant par l’Alzheimer’s Disease International. Lancée la Journée mondiale de l’Alzheimer, le 21 septembre 2008, la pétition démontre l’urgente nécessité pour les gouvernements et les parties prenantes du monde entier de faire de la maladie d’Alzheimer une priorité.

La Société Alzheimer du Canada est membre fondateur des Organismes caritatifs neurologiques du Canada (OCNC). Ce regroupement de premier plan, qui représente les personnes atteintes de troubles neurologiques et neuromusculaires, met l’accent sur la collaboration, la formation et la recherche dans le domaine de la santé du cerveau.

2007 :

La Société Alzheimer du Canada célèbre son 30e anniversaire

2005 :

La Société lance une campagne de sensibilisation de deux ans intitulée « L'histoire évolue ». La campagne met l'accent sur les progrès réalisés dans le domaine des soins, des traitements, de la recherche et de la compréhension de la maladie d'Alzheimer.

Sécu-RetourMD : Registre d'errance Alzheimer célèbre ses 10 ans dans la collectivité. De nouvelles ressources ont été ajoutées au programme, notamment un DVD de formation pour la police et les équipes de recherche et sauvetage ainsi qu'un manuel préparatoire d'urgence pour les employés des installations de soins de longue durée afin de les aider à réagir lorsqu'un résident se perd.

2004 :

Cette année, il existe 85 groupes d'entraide à l'échelle du Canada qui offrent de l'information et un soutien par les pairs aux personnes en phase initiale de la maladie d'Alzheimer. Ces groupes sont essentiels pour les personnes atteintes de cette maladie.

Le site Internet national, qui est en à sa huitième année d'existence, a reçu près d'un million de pages de demandes pour le dernier trimestre de 2004. On a ajouté un babillard élargi au site. Les forums de discussion en ligne constituent un autre moyen pour les aidants naturels, les personnes atteintes de la maladie et les fournisseurs de soins de santé de se soutenir entre eux et d'apprendre les uns des autres.

La Société a produit un million de documents d'information (lignes directrices, feuilles d'information, dépliants, etc.) afin de sensibiliser le public à la maladie d'Alzheimer.

2003 :

Les programmes et les services offerts à l'échelle du pays par la Société Alzheimer sont le thème de la campagne de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer de cette année. Elle vise à encourager le public à s'adresser au bureau local de la Société pour obtenir de l'aide.

La Pause-café, la collecte de fonds annuelle de la Société, a permis de recueillir plus de 1 million de $ au Canada pour aider les sociétés Alzheimer à offrir des programmes et des services aux personnes touchées par la maladie d'Alzheimer.

La Société est l'un des plus importants contributeurs financiers de la recherche sur la maladie d'Alzheimer au Canada et a offert 3,4 millions de dollars en subventions et en bourses cette année.

2002 :

Suite aux commentaires recueillis auprès des personnes atteintes de problèmes d'ordre cognitif dans le cadre des groupes de discussion organisés en 2001, la Société Alzheimer du Canada met au point la nouvelle ressource intitulée Expériences partagées : suggestions aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, qui est disponible sous forme de livret et de cassette audio. La section du site Internet intitulée J'ai la maladie d'Alzheimer s'élargit pour fournir ces nouveaux renseignements.

Cette année, la Société a répondu à plus de 900 000 demandes de renseignements sur la maladie d'Alzheimer par le public.

2001 :

Grâce au diagnostic précoce et à l'introduction de médicaments pour traiter les symptômes aux premiers stades de la maladie d'Alzheimer, la Société Alzheimer commence pour la première fois à mettre au point du matériel éducatif à l'intention des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Il s'agit là d'un changement radical par rapport aux initiatives d'éducation précédentes, qui visaient principalement les aidants et les familles.

La Société ajoute une nouvelle section sur son site Internet intitulée J'ai la maladie d'Alzheimer, à l'intention des personnes atteintes de la maladie.

Tandis que l'année tire à sa fin, des groupes de discussion composés de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'affections connexes sont organisés partout au Canada pour aider la Société à développer du matériel supplémentaire qui puisse répondre aux besoins de ces groupes.

Pour la première fois, la Société affecte plus de deux millions de dollars au financement de la recherche.

2000 :

La crise de la maladie d'Alzheimer qui est sur le point de frapper dix millions de membres de la génération du baby-boom marque la campagne de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer pour le prochain millénaire.

La Société Alzheimer du Canada organise la conférence mondiale sur la maladie d'Alzheimer de 2000 à Washington, D.C., conjointement avec Alzheimer's Disease International et l'Alzheimer's Association of the U.S.

1999 :

Le stress chez l'aidant est le thème de la campagne de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer de cette année. De nouveaux dépliants montrent aux aidants comment reconnaître les signes de stress et suggèrent des moyens d'y faire face.

1998 :

Pour la première fois, la Société Alzheimer publie une liste de 10 signes précurseurs de la maladie d'Alzheimer ainsi que deux feuillets connexes : S'agit-il de la maladie d'Alzheimer ? Dix signes précurseurs, et Obtenir un diagnostic : s'agit-il de la maladie d'Alzheimer ?.

1997 :

La Société publie une série de lignes directrices sur l'éthique, le premier document du genre au Canada qui traite de l'éthique en matière de soins Alzheimer.

La Société lance son site Internet, www.alzheimer.ca, une source d'information bilingue sur la maladie d'Alzheimer, les soins et l'œuvre de la Société.

1996 :

Pour la première fois, la Société investit plus de 1 million de dollars dans la recherche.

Le 20 septembre 1996, la Pause Café AlzheimerMD, première activité nationale de financement de la Société Alzheimer, se tient d’un océan à l’autre. Plus de 7 500 pauses café sont prises et plus de 275 000$ sont recueillis.

Les frères Greg, Ross et Keith Neil traversent le Canada à vélo pour sensibiliser le public à la maladie d'Alzheimer et rendre hommage à leur mère, Barbara, qui en est atteinte.

Des représentants de la Société se réunissent avec des responsables des politiques fédérales à Ottawa pour discuter des questions délicates en matière de maladie d'Alzheimer lors du premier forum des politiques publiques.

1995 :

La Société Alzheimer et la GRC unissent leurs forces pour créer le Registre d'errance Alzheimer (dont le nom a été changé en 2003 à Sécu-RetourMD : registre d'errance Alzheimer), afin d'aider les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer à rentrer chez elles en toute sécurité lorsqu'elles s'égarent.

1994 :

La Société publie le livret Expressément vôtre, sa première publication spécifiquement conçue à l'intention des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

1993 :

La Société produit la brochure La maladie d'Alzheimer : les soins à domicile, une série de sept bandes vidéo avec cahier d'exercice et manuel du formateur, en tant qu'outil de formation pour les auxiliaires familiaux oeuvrant auprès de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

La Société organise à Toronto le 9e congrès de Alzheimer's Disease International.

Le premier groupe d'entraide pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer est mis sur pied.

1992 :

La Société publie les Normes de soins, une série de normes et de lignes directrices nationales en matière de soins pour l'Alzheimer. Des demandes d'exemplaires proviennent d'aussi loin que la Chine, la France, l'Italie, l'Afrique du Sud, l'Australie et les États-Unis.

Maurice Dionne, député de Miramichi (Nouveau-Brunswick), tient une conférence de presse pour annoncer qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer et qu'il ne se présentera pas aux prochaines élections. Cette déclaration publique inonde tous les échelons de la Société Alzheimer de lettres et d'appels et contribue à briser les stéréotypes au sujet de la maladie d'Alzheimer.

1991 :

15 000 exemplaires du livret La maladie d'Alzheimer : guide à l'intention du soignant sont expédiés à travers le pays au cours des six premiers mois de la publication.

1989 :

La Société organise son premier concours annuel de subventions de recherche et de bourses de formation, qui comporte trois catégories : subventions de recherche, bourses de soutien à une carrière scientifique et bourses de formation (bourses de doctorat et bourses de post-doctorat). Elle établit un processus d'évaluation par des pairs par le biais d'un comité d'évaluation des recherches biomédicales et d'un comité d'évaluation des recherches sur les techniques de soins.

1987 :

La campagne annuelle de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer se déroule en janvier, au lieu de novembre, ce qui offre l'occasion de l'élargir considérablement en profitant de milliers de dollars en temps d'antenne gratuit à la radio et à la télévision. Des messages publicitaires sont utilisés pour la première fois dans les magazines et les abribus.

Jim Burns, « le gars du cap Breton », recueille 41 000 $ pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer pendant son marathon transcanadien.

1983 :

Des messages publicitaires à la radio et à la télévision sont créés en vue de la semaine de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer, dont le porte-parole vedette est Jean Béliveau, des Canadiens de Montréal. De plus, un dépliant, un feuillet d'information et un questionnaire de sensibilisation sont distribués d'un bout à l'autre du Canada.

1982 :

La Société distribue plus de 12 000 exemplaires de sa nouvelle brochure de 50 pages à l'intention des familles afin de les informer au sujet de la maladie d'Alzheimer et des soins.

En novembre, la Société organise sa première semaine de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer à l'échelle nationale afin de sensibiliser davantage le public face à la maladie d'Alzheimer.


Last Updated: 08/25/2018