Encourager l’autonomie

Encourager l’autonomie

Quelle que soit la tâche, la personne atteinte d’une maladie cognitive peut participer à ses activités quotidiennes de nombreuses manières. En encourageant son autonomie, sa capacité à fonctionner et sa confiance en soi augmentent.

Les stratégies permettant d’augmenter ou de préserver l’autonomie des personnes atteintes d’une maladie cognitive peuvent aussi atténuer le niveau de stress vécu par l’aidant.

Vous trouverez ci-dessous certaines choses à garder à l’esprit à mesure de la progression de la maladie et des besoins de la personne dont vous vous occupez.

Encourager l’activité physique

En préservant sa flexibilité et sa force physique, la personne atteinte d’une maladie cognitive pourrait continuer à effectuer ses tâches quotidiennes plus longtemps. Essayez de l’encourager à s’adonner à une forme ou l’autre d’activité physique chaque jour, comme aller se promener dans le quartier ou faire des exercices d’étirement simples.

Se concentrer les capacités de la personne

Même lorsque la maladie passe au stade avancé, la personne pourrait encore continuer à faire quelques activités seule. Encouragez-la à y participer autant que possible, même si elle ne peut en faire qu’une partie. Par exemple :

  • Si elle peut mettre ses chaussures, mais ne peut pas nouer ses lacets, songez à lui offrir des chaussures à enfiler ou des chaussures munies d’un Velcro. 
  • Si la préparation des repas devient trop difficile, demandez-lui de vous aider à en préparer une partie, en nettoyant les légumes ou en mettant la table par exemple. 
  • Souvenez-vous que certaines journées sont plus faciles que d’autres. Si la personne éprouve des difficultés à effectuer une tâche particulière, elle pourra peut-être réessayer un autre jour.

Adaptez votre domicile

En vieillissant, la plupart d’entre nous préfèreraient vivre chez eux aussi longtemps que possible. Il en va de même pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive. Il est possible d’adapter sa maison de nombreuses manières pour que la personne atteinte d’une maladie cognitive continue de vivre plus facilement et plus en sécurité au quotidien. Apprenez-en plus sur comment vivre en sécurité.


Last Updated: 06/11/2018