Une stratégie nationale sur la démence pour le Canada

Canada needs a fully-funded national dementia strategy

Le nombre de Canadiens atteints d’une maladie cognitive augmente fortement.

The number of Canadians with dementia is increasing

Actuellement, plus d’un demi-million de Canadiens sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de maladie cognitive et environ 25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. D’ici 2031, ce nombre sera presque multiplié par deux… dans moins de 12 ans seulement.

La maladie d’Alzheimer est déjà la septième cause principale de mortalité au Canada, et ce problème de santé publique ne fera que prendre de l’ampleur.

Et ce n’est pas tout : les maladies cognitives coûtent cher. Le système de soins de santé du Canada n’est pas outillé pour y faire face.

The cost of caring for Canadians with dementia is increasing

En 2016, on estimait que les coûts associés aux soins des personnes atteintes d’une maladie cognitive se montaient de 10,4 milliards de dollars. D’ici 2031, on s’attend à ce que ce nombre augmente de 60 % et passe à 16,6 milliards de dollars.

Environ 56 000 Canadiens atteints d’une maladie cognitive reçoivent des soins à l’hôpital, même si ce n’est pas l’endroit idéal pour les recevoir.

Mais une stratégie nationale sur la démence entièrement financée nous aidera.

On ne peut pas se permettre d’ignorer les maladies cognitives. Elles ont un immense impact sur les Canadiens qui les développent, les familles et les aidants dans nos communautés.

Avec une telle stratégie, le nombre croissant de Canadiens atteints d’une maladie cognitive recevront les soins et le soutien qu’ils méritent… aujourd’hui comme demain.

Avec une stratégie entièrement financée, le Canada pourra répondre aux défis associés aux maladies cognitives en adoptant une approche aux soins et à la recherche coordonnée et ciblée.

     

Voici quelques Canadiens qui demandent une stratégie nationale sur la démence entièrement financée :

« Avec une stratégie en place, nous pouvons développer un solide réseau de soutien pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive et celles ayant un rôle d’aidant. »

— Kathleen, aidante

Lire l’histoire de Kathleen ►

Kathleen Fraschetti

Keith Barrett

« Lorsque, dans les 10 à 15 prochaines années, près d’un million de personnes seront atteintes d’une maladie cognitive au Canada… il y a bien quelque chose à faire dès à présent ! »

— Keith, une personne atteinte d’une maladie cognitive

Lire l’histoire de Keith ►


« Il est crucial de se concentrer sur ce qui fait une différence aujourd’hui pour soutenir une bonne qualité de vie. »

— Debra, chercheuse

Lire l’histoire de Debra ►

Debra Sheets

Roger Marple

« Nous avons besoin d’une stratégie nationale sur la démence entièrement financée pour pouvoir progresser. »

— Roger, une personne atteinte d’une maladie cognitive

Lire l’histoire de Roger ►


« Une stratégie aidera les personnes atteintes d’une maladie cognitive à vivre pleinement leur vie. »

— Phyllis, une personne atteinte d’une maladie cognitive

Lire l’histoire de Phyllis ►

Phyllis Fehr

Danielle Barrette-Marcuccio

«  Il est crucial que le financement actuel reste en place et, en fait, qu’il augmente pour mieux répondre aux besoins des familles canadiennes touchées par les maladies cognitives. »

— Danielle, aidante

Lire l’histoire de Danielle ►


« Avec une stratégie nationale sur la démence entièrement financée, nous serions en mesure d’allouer des ressources importantes pour prédire le début de la maladie. »

— Simon, chercheur

Lire l’histoire de Simon ►

Simon Duchesne

Comment vous pouvez aider

Voici de bonnes nouvelles : au cours des dernières élections, les Canadiens ont envoyé près de 4000 lettres à leurs candidats comme députés. Ils leur ont demandé de s’engager à financer entièrement une stratégie nationale sur la démence. Merci d’avoir fait entendre votre voix!

De même, merci aux divers partis du Canada qui ont reconnu les maladies cognitives et ont inclus cette question dans leur plateforme. Nous avons hâte de voir le prochain gouvernement continuer de s’engager en faveur de la stratégie nationale sur la démence.

Mais notre travail ne s’arrête pas là. Maintenant que les élections sont terminées, il est important de continuer à rappeler aux députés les coûts personnels et publics associés aux maladies cognitives. Nous avons besoin de votre aide pour nous assurer que ce sujet reste au centre des débats à Ottawa.

Voici de que vous pouvez faire :

  1. Prenez connaissance de notre guide pour la stratégie nationale sur la démence pour en savoir plus sur le contexte.
  2. Restez au fait des dernières nouvelles et des progrès effectués en suivant la Société Alzheimer du Canada sur Facebook, Twitter et Instagram (en anglais seulement).

Restez à l’affût des mesures supplémentaires et du budget de 2020!


Last Updated: 11/04/2019