Stimuler son cerveau

Lecture en

Stimulez votre cerveau! Exercer quotidiennement votre cerveau pour le garder stimulé peut aider à ralentir la progression des troubles neurocognitifs au stade avancé.

Ron Robert at his university.

Credit: Liam McInnis, The Western Gazette

Votre Société Alzheimer locale peut vous fournir plus d’exemples d’activités et d’idées pour vous aider à rester socialement actif. Voyez quels programmes et services sont offerts près de chez vous.

« Le cerveau, c’est juste un autre muscle qui a besoin d’exercice et de stimulation. »Ron (photo ci-dessus), de London (Ontario). Ron est atteint de la maladie d’Alzheimer. La photo de Ron a été prise par Liam McInnis, et réutilisée avec la permission de la Western Gazette où elle a été initialement publiée.

Lorsqu’il a reçu son diagnostic de maladie d’Alzheimer en 2015, Ron avait encore des choses à faire sur sa liste : aller à l’université et obtenir son diplôme. Aujourd’hui, il est à deux doigts d’atteindre son but : il étudie les sciences politiques au King’s University College à London.

Selon Ron, les problèmes quotidiens, comme les discussions en classe et les devoirs, ont amélioré sa mémoire à long terme et sa capacité à se souvenir des anciennes expériences qu’il pensait oubliées. Étudier au sein d’un groupe lui a aussi permis d’entretenir ses compétences sociales.

Garder son cerveau actif peut vous aider à bien cheminer avec un trouble neurocognitif, comme cela a aidé Ron. Voici quelques petites astuces pour stimuler votre cerveau qui peuvent aussi vous aider à réduire votre risque d’être atteint d’un trouble neurocognitif :

Ne cessez pas d’apprendre.

« J’ai commencé à retourner sur les bancs de l’école et à étudier pour devenir prêtre avant que ne se manifestent mes symptômes. Et j’ai continué. J’étais déterminée à atteindre cet objectif quoiqu’il advienne. Et j’ai réussi. Je fais partie d’un groupe de prêtres dans ma paroisse et j’adore ça. » Faye, de Windsor Junction (Nouvelle-Écosse). Faye est atteinte de la maladie d’Alzheimer à début précoce.

En apprenant constamment de nouvelles choses et en lançant des défis à votre cerveau tout au long de votre vie, vous bâtissez votre réserve cognitive. Apprendre une nouvelle langue et s’adonner à de nouveaux loisirs sont d’excellents exemples d’activités stimulantes d’un point de vue cérébral.

Exercez votre cerveau à faire autre chose.

Phyllis taking aim with her bow.
« Après mon diagnostic, j’ai décidé de prendre ma santé très au sérieux. Je me suis inscrite à un club de tir à l’arc parce que ce sport demande beaucoup de concentration. Ça aide avec la coordination main-yeux et ça garde mon esprit aiguisé. » Phyllis (photo), de Hamilton (Ontario). Phyllis est atteinte de la maladie d’Alzheimer à début précoce.

Dans quoi n’êtes-vous pas bon? Travaillez cet aspect pour l’améliorer et donnez de la flexibilité à votre cerveau. Essayez une panoplie de défis au lieu de vous limiter à un domaine en particulier. Il n’est jamais trop tard pour apprendre quelque chose de nouveau!

Jouez à des jeux auxquels participe votre cerveau.

Paul and his amazing hat.
« Je joue à des jeux, comme les mots cachés et au solitaire. Je me lance des défis en allant plus vite pour stimuler encore plus mon cerveau. » — Paul (photo), de Toronto (Ontario). Paul est atteint d’une maladie cérébrovasculaire.

Voici des exemples de jeux stimulants pour le cerveau : les échecs, les jeux de table, les jeux vidéo, les jeux de mots et de nombres, les casse-têtes, le sudoku et les jeux de mémoire. Pour les jeux sur ordinateur, tablette ou téléphone, choisissez-en où vous pouvez jouer et interagir avec d’autres personnes.

Voici quelques jeux ci-dessous. Essayez-les!

Découvrez l’histoire de Ron qui nous explique comment il chemine bien avec sa maladie.

Pour en apprendre plus sur comment bien cheminer avec un trouble neurocognitif, vous pouvez télécharger notre brochure Faites marcher votre cerveau pour une vie plus saine à l’attention des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur famille. Que vous soyez atteint de l’un ou l’autre trouble neurocognitif, ses conseils et stratégies pourront vous aider en cours de route.

Plus de liens et de ressources utiles

https://archive.alzheimer.ca/sites/default/files/files/national/heads-up/heads_up_healthier_living_f.pdf

Faites marcher votre cerveau pour une vie plus saine. Société Alzheimer du Canada, août 2014. Cette brochure téléchargeable peut aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et les familles à choisir un mode de vie sain pour bien vivre avec la maladie. Les conseils et les stratégies contenus s’appliquent également aux personnes atteintes d’un autre type de trouble neurocognitif.

https://the-ria.ca/wp-content/uploads/2018/11/BUFU-Guide-Memory-Workout_AODA.pdf

Memory Work Out: A « By Us For Us » Guide. (exercice de mémoire : un guide pour nous, écrit par nous) Research Institute for Aging. Un guide (en anglais) comprenant des exemples d’exercices cognitifs pour aider les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif à développer et exercer régulièrement leur cerveau.