Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer?

Lecture en

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative chronique qui détruit les cellules cérébrales, ce qui provoque, avec le temps, une détérioration de la mémoire et des capacités de réflexion. La maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal de vieillissement et elle est irréversible.

Senior woman smiling

La maladie d’Alzheimer en tant que maladie grave et prévalente n’a été identifiée que depuis peu

La maladie d’Alzheimer existe depuis le début de l’histoire humaine. Cependant, notre compréhension de la maladie n’est que relativement récente :

  • Au cours des 100 dernières années : la maladie d’Alzheimer a été formellement identifiée et nommée.
  • Au cours des 50 dernières années : nous avons effectué des avancées importantes pour reconnaître l’impact de la maladie d’Alzheimer et nous nous sommes engagés àdécouvrir des traitements et un remède.
  • Au cours des 20 dernières années : nous avons adopté plus de mesures pour combattre la stigmatisation entourant la maladie et soutenir les personnes atteintes, les familles et les proches aidants.

Beaucoup de progrès ont été réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire.

Découvrez-en plus sur l’histoire derrière la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer est le trouble neurocognitif le plus répandu

La maladie d’Alzheimer est le trouble neurocognitif le plus répandu. Il représente entre 60 et 80 % de tous les diagnostics.

Il est toutefois inexact de dire que si une personne est atteinte d’un trouble neurocognitif, elle est alors atteinte de la maladie d’Alzheimer; inversement, il est inexact de dire que tous les troubles neurocognitifs sont une forme de la maladie d’Alzheimer.

Faites la différence entre la maladie d’Alzheimer et les troubles neurocognitifs

La maladie d’Alzheimer change les fonctions cognitives du cerveau

La maladie d’Alzheimer est une maladie mortelle qui affectera un jour ou l’autre tous les aspects de la vie d’une personne : sa manière de penser, de ressentir et d’agir.

Chaque personne est affectée différemment. Bien qu’il soit difficile de prévoir les symptômes, l’ordre dans lequel ceux-ci se manifesteront ou leur vitesse de progression, il y a des signes précurseurs auxquels vous devez faire attention.

Découvrez-en plus sur l’impact de la maladie d’Alzheimer sur le cerveau.

La maladie d’Alzheimer est progressive

La maladie d’Alzheimer est habituellement décrite par des stades qui indiquent la gravité des symptômes.

  • Le stade léger : les symptômes sont légers. Une personne à ce stade de la maladie est pleinement consciente et n’a besoin que d’une aide minimum si elle le demande.
  • Le stade modéré : les symptômes commencent à être plus perceptibles. La personne aura besoin de plus d’aide pour effectuer ses tâches quotidiennes.
  • Le stade avancé : une fois que la maladie en est à ce stade, la personne sera incapable de communiquer verbalement ou prendre soin d’elle. La qualité des soins est importante pour assurer sa qualité de vie.
  • La fin de vie : le déclin cognitif a progressé au point que la personne a besoin de soins en tout temps. On passe alors à des soins palliatifs et à des soins de réconfort pour assurer la qualité de vie jusqu’à ce que la mort survienne.

Plus vite la maladie est diagnostiquée, plus les chances d’avoir une meilleure qualité de vie sont élevées.

Découvrez-en plus au sujet des différents stades de la maladie d’Alzheimer.

Si vous avez des antécédents familiaux de la maladie d’Alzheimer, cela ne signifie pas que vous la développerez également

La plupart des cas de la maladie d’Alzheimer sont « sporadiques »; c’est-à-dire qu’ils ne sont pas héréditaires.

Seuls de rares cas de la maladie d’Alzheimer sont héréditaires. et représentent moins de 5 % de tous les cas. Des tests génétiques sont disponibles pour les familles ayant des antécédents de cette forme de la maladie.

Découvrez-en plus sur la génétique derrière la maladie d’Alzheimer.

Vous pouvez réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer

Réduire le risque en adoptant de saines habitudes de vie ne garantit pas que vous n’aurez pas la maladie d’Alzheimer; mais, c’est la méthode de prévention la plus efficace.

D’autres méthodes supposées ne tiennent pas face aux études scientifiques, et plus de recherches doivent être entreprises pour démontrer leurs effets.

Découvrez-en plus au sujet des facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurocognitifs.

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer peuvent être traités, mais pas encore guéris… pour le moment

Plusieurs médicaments peuvent aider à réduire les symptômes, comme le déclin de la mémoire, les altérations du langage, les capacités de réflexion et la motricité.

Même si la maladie d’Alzheimer est encore incurable, les personnes qui répondent bien à ces traitements peuvent améliorer leur qualité de vie pendant plusieurs années.

Les scientifiques continuent de chercher des traitements plus efficaces pour la maladie d’Alzheimer ainsi qu’un remède. Grâce à leurs efforts, notre compréhension de la maladie et des autres troubles neurocognitifs est de plus en plus claire chaque jour.

Découvrez-en plus sur les médicaments disponibles pour traiter la maladie d’Alzheimer.

On peut encore bien vivre avec la maladie d’Alzheimer

Si vous avez récemment reçu un diagnostic, sachez tout d’abord qu’il existe des ressources et de l’aide pour soutenir vous et votre famille.

Bien que chaque parcours avec la maladie soit unique (et difficile), sachez qu’il est possible de bien vivre avec la maladie d’Alzheimer ou un autre trouble neurocognitif.

Les études démontrent qu’il existe plusieurs actions pouvant améliorer votre cheminement avec la maladie. Adopter de saines habitudes de vie par exemple, aide à ralentir la progression de celle-ci et facilite la gestion des changements qui l’accompagnent.

Également, en obtenant le plus tôt possible le soutien nécessaire, vous pouvez préserver une qualité de vie élevée tout en vivant avec la maladie, et ce, aussi longtemps que possible.

Découvrez les mesures à prendre après le diagnostic.