Planifier l'avenir

Lecture en

À mesure de la progression de votre maladie, il deviendra de plus en plus difficile de faire des choix au sujet de vos soins, vos finances et d’autres choses importantes. Cependant, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour vous assurer du respect de vos souhaits et vous assurer qu’ils soient communiqués et entendus.

J'ai les mêmes rêves qu'avant.

La planification préalable des soins

Mes espoirs et mes rêves n’ont pas changé et je me fais un point d’honneur à faire des choses qui ont un sens à mes yeux, comme toute autre personne le ferait. Si une personne qui lit ces quelques lignes connaît ou a reçu un diagnostic de trouble neurocognitif, c’est pour moi la première chose à savoir. Nous vivons tous avec une maladie en phase terminale : la vie. La même chose s’applique aux personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Roger, de Medicine Hat (Alberta). Roger est atteint de la maladie d’Alzheimer.

Planifiez vos soins

Vous pouvez désigner un décideur substitut qui pourra parler en votre nom si vous en êtes incapable. Cette décision peut faire la différence entre les soins que vous souhaitez et ceux que vous pourriez recevoir.

Comment planifier vos soins au préalable :

  1. Réfléchissez à ce qui est important pour vous.
  2. Renseignez-vous sur les diverses interventions médicales et sur ce qu’elles peuvent ou non vous apporter.
  3. Désignez un décideur substitut : une personne qui voudra et pourra parler en votre nom si vous êtes dans l’incapacité de le faire.
  4. Parlez de vos volontés à vos proches.
  5. Consignez vos volontés. La Société Alzheimer peut vous aider à vérifier si de tels documents juridiques concernant la planification de vos soins de santé futurs existent (ou non) dans votre province ou territoire.

Contactez votre Société Alzheimer pour obtenir plus d’aide.

Discutez avec une personne de confiance pour qu’elle devienne votre décideur substitut

Même si vous décidez de ne pas mettre vos souhaits par écrit ou de ne pas rédiger de document juridique, ayez une conversation au sujet de votre santé et de vos soins personnels à venir. Vos souhaits exprimés verbalement sont tout aussi valides.

En expliquant maintenant au décideur substitut le type de soins que vous désirez ou non à l’avenir, vous faciliterez les choix de vos proches aidants. Vous aurez aussi l’assurance de savoir que vos soins de demain sont entre de bonnes mains.

Découvrez comment faire connaître vos souhaits au décideur substitut.

Vos décisions concernant la fin de vie

À la Société Alzheimer, nous savons que vous êtes d’abord et avant tout une personne. À ce titre, vous jouissez des mêmes droits que n’importe qui d’autre.

Ce droit comprend celui d’obtenir les informations et le soutien nécessaires pour participer aussi pleinement que possible aux décisions qui vous affecteront, notamment celles qui concernent les soins, les soins palliatifs et les soins en fin de vie.

La Société Alzheimer respecte ce droit. Si vous souhaitez une aide médicale à mourir (AMM), par exemple, nous vous fournirons le soutien et les informations nécessaires pour prendre la décision qui vous convient le mieux.

Vous avez des questions ou besoin d’aide? Contactez-nous à [email protected].

Parlons-en Canada peut vous aider à obtenir plus de ressources et d’informations que vous pouvez utiliser pour la planification préalable de vos soins. Téléchargez la trousse de la planification préalable des soins de votre province.

Nous vous recommandons d’en apprendre plus sur ce à quoi pourrait ressembler votre fin de vie. Cela pourra vous aider ainsi que votre famille et votre proche aidant à savoir à quoi vous attendre et à prendre les mesures qui conviennent.

Consultez notre section consacrée aux soins en fin de vie.

Affaires juridiques et financières

Préparer une procuration

Un moment viendra où vous ne pourrez plus faire les choix financiers qui conviennent et prendre d’autres décisions importantes, comme signer des documents juridiques.

À ce moment, la famille, les proches aidants ou les professionnels de la santé devront prendre des décisions pour vous. Il est donc important de les consulter et de les informer de vos souhaits. Les personnes que vous nommez pour agir en votre nom doivent connaître vos souhaits afin d’être en mesure de les respecter et de les concrétiser.

Parlez-en à votre famille. Assurez-vous que les questions financières sont confiées à une personne de confiance. Préparez une procuration autorisant une personne à prendre légalement des décisions en votre nom, quand vous ne serez plus capable de le faire. Discutez avec un avocat de la possibilité de nommer une personne chargée de vos intérêts financiers.

Découvrez pourquoi vous avez besoin d’une procuration.

Rédiger un testament et d’autres documents importants

Dès que possible après l’établissement du diagnostic, dressez la liste des documents importants dont vous aurez besoin. Passez-la en revue avec les membres de votre famille pour qu’ils soient au courant de vos souhaits.

Les noms de ces documents varient d’une province à l’autre et d’un territoire à l’autre; en voici toutefois quelques-uns :

  • un testament qui précise le partage de vos biens après votre décès;
  • un document qui désigne un décideur substitut, c’est-à-dire une personne qui peut prendre des décisions quant aux questions financières et juridiques en votre nom lorsque vous n’êtes plus en mesure de le faire;
  • un document qui désigne un décideur substitut pour tout ce qui concerne les futures décisions en matière de santé;
  • un « testament biologique », ou une « directive préalable » qui précise vos souhaits quant aux soins de santé et aux soins en fin de vie. Ce document peut aider votre famille à prendre des décisions difficiles qui peuvent survenir au cours de la maladie, lorsque vous n’êtes plus en mesure de prendre ces décisions vous-même.

Communiquez avec un avocat ou votre Société Alzheimer locale pour obtenir des renseignements spécifiques quant aux exigences légales dans votre province ou territoire.

Pourquoi il est important de rédiger un testament.

Rassemblez tous les documents importants

Pour bien planifier l’avenir, il faut avoir les documents et les renseignements juridiques et financiers suivants. Il faut aussi indiquer au conseiller et à un membre de votre famille en qui vous avez confiance où ils se trouvent :

  • comptes bancaires;
  • cartes de crédit;
  • prêts et hypothèques;
  • polices d’assurance (vie, auto, résidence, invalidité);
  • régimes de retraite et REER;
  • placements;
  • possession d’immobilier, d’une résidence, d’un commerce, d’une automobile; et
  • services funéraires prépayés et/ou concession (lot) au cimetière

Obtenez plus d’informations et de ressources pour votre planification financière et juridique.

Travail, retraite et activités bénévoles

Si vous travaillez encore, songez à parler à votre employeur de votre maladie et de vos symptômes. Vous pourriez par exemple diminuer vos heures de travail et vos responsabilités. Ou vous pourriez être obligé de cesser de travailler. Si vous avez votre propre entreprise, vous voudrez sans doute planifier la succession.

Les activités bénévoles pourraient être une occasion de continuer à utiliser vos compétences et à participer à des activités qui vous ont toujours plu.

Découvrez-en plus au sujet du bénévolat à la Société Alzheimer.

Organisation de la vie

À l’heure actuelle, vous n’avez pas ou peu besoin d’aide pour les activités de la vie quotidienne. Avec l’évolution de la maladie, vous en aurez besoin pour des activités comme la cuisine, l’entretien de la maison, le magasinage et le transport. Discutez avec les membres de votre famille et vos amis, et établissez la liste des personnes qui pourraient vous aider avec ces tâches.

Découvrez-en plus sur comment vivre de manière autonome en toute sécurité.

Votre société Alzheimer locale peut vous fournir des informations et vous aiguiller vers les services communautaires et sociaux offerts dans votre région.

Ces services peuvent inclure :

  • des services communautaires comme la popote roulante, les programmes de jour pour les adultes et les visites de bénévoles;
  • les dames de compagnie et autres aides à domicile de services privés;
  • des logements supervisés;
  • des logements avec services de soutien; et
  • des maisons de retraite et des foyers de soins de longue durée.

Découvrez-en plus sur les soins de longue durée.

Plus de liens et de ressources utiles

https://www.planificationprealable.ca/

Planification préalable des soins (PPS). Cette initiative se concentre sur le soutien aux Canadiens en matière de planification préalable des soins. Leurs ressources peuvent vous aider en la matière pour faire connaître vos souhaits, trouver des informations sur votre décideur substitut et concernant d’autres documents importants.
 

http://www.advocacycentreelderly.org/

Advocacy Centre for the Elderly (ACE). Selon sa mission, ACE s’engage à défendre les droits des aînés à faible revenu. Son objectif consiste à améliorer la qualité de vie des aînés en leur fournissant des services juridiques qui comprennent l’aide directe au client, la sensibilisation aux affaires juridiques, la réforme juridique, le développement et l’organisation communautaires.

https://www.chpca.ca/

Association canadienne de soins palliatifs (ACSP). L’ACSP est la voix nationale des soins palliatifs et de fin de vie au Canada. Leur site Web comprend un répertoire des services qui peuvent vous orienter vers les soins palliatifs près de chez vous.

https://www.dyingwithdignity.ca/

Dying with Dignity Canada. Grâce à leur travail de défense des intérêts, la sensibilisation du public et le soutien personnel, la mission de Dying With Dignity Canada consiste à s’assurer que les Canadiens aient accès à des choix et des soins de qualité en fin de vie. Leur site Web comprend des ressources sur la planification préalable des soins, les soins palliatifs et l’aide médicale à mourir (AMM).

Gérer les changements survenant dans vos capacités

La maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs ont un impact sur vos capacités cognitives, émotionnelles, physiques et sociales. Comprenez comment ces changements peuvent vous affecter et sachez comment vous préparer et vous adapter en fonction pour bien cheminer avec la maladie.

En savoir plus
Bien vivre avec une maladie cogntive, c'est POSSIBLE.

Bien vivre avec un trouble neurocognitif

Un diagnostic de trouble neurocognitif ne signifie pas que votre vie est terminée. Cette section vous propose quelques stratégies pour bien cheminer avec votre maladie, ainsi que des conseils d’autres personnes atteintes d’un trouble neurocognitif.

En savoir plus
Nous voulons que le gens comprennent que la vie peut encore être bien remplie.

Soins de longue durée

Lorsqu’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée a besoin d’aide à plein temps, il se peut qu’un transfert dans un foyer de soins de longue durée soit la prochaine étape pour vous et votre famille.

En savoir plus
Smiling senior man at care home.

Soins en fin de vie

Les besoins des personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée en fin de vie sont uniques et nécessitent une attention particulière. Cette section est pour vous aider à vous préparer à la fin de vie, prendre certaines décisions difficiles auxquelles vous ferez face, et affronter le deuil et la perte que vous pourriez éprouver.

En savoir plus
Senior man in deep thought.

Si vous ne pouvez pas décider… qui le fera à votre place?

Canada
September 20, 2020

Prévoir son avenir est important pour tous, mais ça l’est particulièrement si vous ou une personne dont vous prenez soin est atteinte d’une maladie cognitive. C’est pourquoi nous avons établi un partenariat avec les services Gestion de patrimoine, successions et fiducies de la banque RBC pour vous proposer une série de blogues informatifs sur la planification successorale. Dans ce blogue, Elaine Blades, la gestionnaire principale du groupe Pratique professionnelle des services Successions et fiducies de la banque RBC, explique les étapes que chacun devrait suivre pour prévoir l’avenir en cas d’incapacité.

En savoir plus
Si vous ne pouvez pas décider... qui le fera à votre place?

7 raisons importantes de rédiger un testament dès à présent… et les conséquences de ne pas le faire

Canada
September 20, 2020

Prévoir son avenir est important pour tous, mais ça l’est particulièrement si vous ou une personne dont vous prenez soin est atteinte d’une maladie cognitive. C’est pourquoi nous avons établi un partenariat avec les services Gestion de patrimoine, successions et fiducies de la banque RBC pour vous proposer une série de blogues informatifs sur la planification successorale.

Dans ce blogue, Elaine Blades, la gestionnaire principale du groupe Pratique professionnelle des services Successions et fiducies de la banque RBC, explique pourquoi il est si important d’avoir un testament… et ce que vous risquez si vous n’en avez pas.

En savoir plus
7 raisons importantes de rédiger un testament dès à present

Faites un don testamentaire

En faisant un don testamentaire à la Société Alzheimer, vous êtes sûr qu’il servira à soutenir la recherche pouvant prévenir, traiter et, avec un peu de chance, un jour, guérir la maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs.

En savoir plus
Faire un don testament