Les traitements alternatifs pour les troubles neurocognitifs

Lecture en

Il existe d’autres manières de traiter la maladie d’Alzheimer ou les autres troubles neurocognitifs sans prendre de médicaments. Cependant, il est important de savoir quels sont les traitements alternatifs dont l’efficacité est prouvée.

Woman listening to music

Pour plus d’informations sur les traitements alternatifs, discutez avec votre médecin ou un professionnel de soins de santé qualifié, ou contactez la Société Alzheimer du Canada à [email protected]. Les membres de notre personnel Recherche et TEC (transfert et échange des connaissances) répondront à vos questions. Veuillez noter que la Société Alzheimer ne fournit aucun conseil médical.

La Société Alzheimer subventionne des recherches pour identifier les thérapies bénéfiques pour les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Découvrez les derniers résultats concernant l’octroi de subventions du Programme de recherche de la Société Alzheimer.

Qu’est-ce qu’un traitement alternatif?

Les traitements alternatifs sont généralement non-pharmacologiques, ce qui signifie qu’ils n’impliquent pas de médicaments.

Les traitements alternatifs pourraient vous aider

Par exemple, vous pourriez tirer profit de certaines thérapies pouvant vous aider à réduire votre stress et gérer certains des symptômes, sans les risques associés aux effets secondaires d’un médicament.

Voici quelques exemples de traitements alternatifs que vous pourriez connaître :

  • Aromathérapie
  • Huile de noix de coco (voir ci-dessous)
  • Massothérapie
  • Cannabis médicinal (voir ci-dessous)
  • Musicothérapie
  • Produits de santé naturels (voir ci-dessous)
  • Zoothérapie

Il est important de songer à des traitements alternatifs, et cela pour plusieurs raisons. Ils peuvent :

  • Renforcer nos espoirs de trouver des traitements efficaces et un remède contre la maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs sans dépendre des médicaments et de leurs risques.
  • Refléter nos désirs de voir des changements positifs et des améliorations dans notre qualité de vie et nos soins. De même, des traitements efficaces peuvent accorder du répit et soulager les proches aidants.
  • Renforcer les valeurs appliquées dans la recherche. Nous pouvons croire qu’un traitement appuyé par des preuves peut nous aider à préserver une belle qualité de vie.

Les traitements alternatifs pourraient être inefficaces, voire nuisibles.

Cependant, le manque de recherche concernant de nombreux traitements alternatifs nous empêche de déterminer leur efficacité.

Cela signifie qu’il n’existe pas de preuve pour bon nombre d’entre eux nous permettant d’affirmer qu’ils peuvent traiter avec succès les symptômes des troubles neurocognitifs.

Il y a également des risques à suivre un traitement infondé – Si un traitement possible n’a pas été bien étudié, vous pourriez vous mettre en danger.

Comment savoir si un traitement alternatif est bon ou non pour vous ?

Posez la question à votre médecin ou professionnel de soins de santé qualifié. La Société Alzheimer peut vous fournir des informations concernant des traitements alternatifs, mais elle ne peut vous fournir de conseils médicaux.

Quel est le traitement le plus efficace contre les troubles neurocognitifs?

La manière la plus efficace de contrer les symptômes des troubles neurocognitifs sans prendre de médicaments consiste à adopter de saines habitudes pour préserver la santé du cerveau.

Pour cela, vous pouvez :

  • Être physiquement actif
  • Être socialement actif
  • Stimuler votre cerveau
  • Manger sainement
  • Faire des choix sains et éclairés
  • Gérer votre stress

Bien que ces activités n’arrêteront pas et n’inverseront pas la progression de la maladie, les recherches ont démontré qu’elles peuvent vous aider à vivre bien pendant plus longtemps, en ralentissant la progression de la maladie au stade moyen et au stade avancé.

Découvrez-en plus sur comment adopter saines habitudes pour préserver la santé du cerveau.

Les traitements alternatifs nécessitant des preuves supplémentaires

En ce qui concerne ces traitements alternatifs, plus de recherches sont nécessaires pour être certain de leur efficacité contre les troubles neurocognitifs.

Le cannabis et les produits du cannabis

Allégation

Le cannabis, ou ses produits dérivés, comme l’huile de cannabis, peuvent traiter les troubles neurocognitifs.

Cette allégation a un rapport avec la manière dont certains produits chimiques, connus sous le nom de cannabinoïdes, peuvent changer la communication intercellulaire. Vraisemblablement, cela signifie que le cannabis peut contrecarrer les symptômes des troubles neurocognitifs, comme la perte de mémoire et les changements d’humeur.

Voici ce que nous savons

Bien qu’il puisse être considéré comme un traitement alternatif, le cannabis est également considéré comme une drogue au Canada.

Jusqu’à présent, aucune preuve n’a été mise à jour indiquant que le cannabis était utile pour le traitement ou la prévention des troubles neurocognitifs. Cependant, plus de recherches sont en cours pour examiner les utilisations possibles.

Découvrez-en plus au sujet du cannabis et du traitement des troubles neurocognitifs

Huile de noix de coco

Allégation

L’huile de noix de coco peut traiter les troubles neurocognitifs et prévenir leur apparition.

Cette allégation a un rapport avec les cétones :

  • Les cétones sont le produit de la conversion des graisses en énergie.
  • Le glucose est la source principale d’énergie du cerveau.
  • Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, la forme de trouble neurocognitif la plus répandue, on croit que les cellules cérébrales ont des difficultés à métaboliser le glucose.

La théorie est la suivante : les cétones produites dans le corps au moment de la digestion de l’huile de noix de coco pourraient offrir une source de combustible alternatif pour nourrir le cerveau.

Voici ce que nous savons

Il n’existe actuellement aucune recherche permettant d’appuyer ou de réfuter cette théorie. Des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de tirer des conclusions tangibles.

Produits de santé naturels

Allégation

Les produits de santé naturels peuvent traiter les troubles neurocognitifs.

Les produits de santé naturels se rapportent souvent aux remèdes à base de plantes et aux compléments alimentaires. Quelques exemples :

  • Le ginkgo biloba. On dit que cet extrait de plante riche en antioxydants traiterait les symptômes des troubles neurocognitifs grâce à ses effets anti-inflammatoires.
  • La mélatonine. Les suppléments de mélatonine sont utilisés pour améliorer le sommeil et pourraient, en théorie, prévenir la progression des troubles neurocognitifs.
  • Les acides gras Omega-3. Présent dans les suppléments d’huile de poisson, on pense que cet acide gras pourrait avoir de nombreux bienfaits potentiels pour le cerveau.

Voici ce que nous savons

Jusqu’ici, les études n’ont pas démontré qu’un produit de santé naturel constituait un traitement efficace contre les troubles neurocognitifs.

Si vous songez à utiliser un produit de santé naturel, songez aux éléments suivants pour minimiser votre risque :

  • Ne supposez pas que « naturel » signifie « sans danger ».
  • Faites attention aux allégations sanitaires non supportées par la recherche et non appuyées par des preuves.
  • Les remèdes à base de plantes peuvent changer le mode de fonctionnement des médicaments prescrits. Faites attention aux interactions avec les autres médicaments et dites à votre médecin et votre pharmacien quels sont les remèdes à base de plantes que vous prenez.