Une nouvelle décevante concernant un nouveau traitement potentiel de la maladie d’Alzheimer

Canada
Lecture en
Société Alzheimer du Canada logo

La Société Alzheimer du Canada appelle à une augmentation des investissements dans des travaux de recherche révolutionnaires.

Téléchargez cet article au format PDF.

Le 10 novembre 2020 – Toronto, ON - La Société Alzheimer du Canada est déçue d’apprendre qu’après examen des données des essais cliniques de la phase 3, le groupe consultatif de la Food and Drug Administration (FDA) américaine n’avait trouvé aucune preuve formelle permettant d’indiquer qu’un nouveau traitement potentiel pour la maladie d’Alzheimer était efficace pour réduire le déclin cognitif. L’aducanumab, un médicament développé par Biogen et Eisai, retournera donc à la FDA pour une décision finale quant à son approbation.

C’est une nouvelle décevante pour les plus d’un demi-million de Canadiens atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, car ils ont désespérément besoin de nouveaux et de meilleurs traitements, mais aussi d’un remède curatif. L’aducanumab représente le traitement le plus prometteur pour la maladie d’Alzheimer depuis près de vingt ans; si des essais subséquents devaient être entrepris, la Société Alzheimer demanderait à ce que la participation à l’étude continue d’inclure des Canadiens.

Cette nouvelle est un rappel brutal du besoin vital d’une augmentation des investissements dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer et les autres troubles neurocognitifs qui demeurent les maladies les plus sous-financées de toutes les maladies importantes. Pour augmenter les chances d’une percée, il est vital que la recherche sur les troubles neurocognitifs reçoive plus de financement.

La Société Alzheimer continue de soutenir des recherches révolutionnaires sur les troubles neurocognitifs au Canada par le biais d’initiatives comme le Programme de recherche de la Société Alzheimer (PRSA). Ce programme a permis d’investir à ce jour plus de 64 millions de dollars dans des chercheurs canadiens. Cette année seulement, nous avons fourni 2,4 millions de dollars pour soutenir 21 projets dans le pays. Cependant, 80 projets de recherche qui avaient pourtant réussi notre processus de qualification rigoureux ayant fait l’objet d’un examen collégial ont dû être rejetés à cause d’un manque de fonds.

C’est en augmentant nos investissements dans la recherche que la Société Alzheimer peut soutenir des projets supplémentaires qui permettent de faire avancer nos connaissances sur les troubles neurocognitifs et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.

Personne-ressource pour les médias 

Courriel : [email protected]

Tél. : 416-488-8772 

Sans frais : 1-800-616-8816