Entretenir ses relations sociales

Lecture en

Entretenez vos contacts! Avoir une vie sociale active peut également réduire votre stress, égayer votre journée et consolider vos relations!

Group of senior friends enjoying a walk together.

Votre Société Alzheimer locale peut vous fournir plus d’exemples d’activités et d’idées pour vous aider à rester socialement actif. Voyez quels programmes et services sont offerts près de chez vous!

Découvrez l’histoire de Tanis qui nous explique comment elle chemine bien avec sa maladie.

Pour en apprendre plus sur comment bien cheminer avec un trouble neurocognitif, vous pouvez télécharger notre brochure Faites marcher votre cerveau pour une vie plus saine à l’attention des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur famille. Que vous soyez atteint de l’un ou l’autre trouble neurocognitif, ses conseils et stratégies pourront vous aider en cours de route.

C’est vrai que j’observe des changements me concernant, mais je vis encore dans mon appartement et je suis bénévole dans un refuge pour animaux. Je participe aussi à un groupe de soutien à la Société Alzheimer. La Société a été une véritable bouée de sauvetage pour moi. Leur excellent leadership et les solides amitiés que j’y ai tissées m’ont aidée à rester forte. — Tanis (photo), de Winnipeg (Manitoba). Tanis est atteint d’une maladie cérébrovasculaire.

Inclure des activités sociales intéressantes dans sa journée est important pour chacun. Mais, c’est particulièrement important pour garder votre cerveau en bonne santé pendant aussi longtemps que possible. Les troubles neurocognitifs peuvent entrainer l’isolement. La solitude, entre autres émotions complexes, peut affecter votre bien-être mental.

Trouver des opportunités d’interagir avec votre entourage vous aidera à rester motivé. Parlez de vos sentiments, vos espoirs et vos inquiétudes à quelqu’un en qui vous avez confiance; ou encore, riez avec un ami, car cela pourrait aussi vous apporter l’appui et l’encouragement dont vous avez besoin.

Entamez une conversation! Quand je vois une personne âgée attendre son bus, dans le train ou qui choisit un produit à l’épicerie, j’essaie toujours d’entamer une conversation. Je trouve que c’est une bonne manière d’établir des liens avec les membres de sa communauté. — Mario (photo), de Burnaby (Colombie-Britannique). Mario est atteint de troubles neurocognitifs mixtes (maladie cérébrovasculaire et maladie d’Alzheimer).

Que vous soyez bénévole dans un refuge pour animaux, comme Tanis, ou que vous entamiez des conversations comme Mario, vous pouvez avoir des contacts sociaux de plusieurs manières! Voici quelques conseils qui peuvent aussi vous aider à réduire votre risque d’être atteint d’un trouble neurocognitif :
 

Chaque moment de la journée est une opportunité de socialiser.

Discutez avec votre chauffeur de taxi ou l’employé de magasin; entamez une conversation dans l’ascenseur.

Faites preuve de bienveillance… gratuitement.

Il peut s’agir d’un simple sourire adressé à une autre personne — un sourire enrichit celui qui le reçoit… et celui qui le donne!

Trouvez le temps de faire du bénévolat.

Que ce soit en participant à un club de bienfaisance, ou en vous joignant à un groupe de loisirs, vous découvrirez les nombreux avantages pour la santé de faire du bénévolat. Le bénévolat peut également renforcer votre estime personnelle et votre confiance en vous, mais aussi élargir votre réseau de soutien social.

Combinez les interactions sociales avec une activité.

Il peut s’agir d’une activité physique, comme une promenade avec quelqu’un ou une classe de conditionnement physique, ou encore un club de lecture ou de théâtre. Demandez à quelqu’un d’essayer avec vous un jeu stimulant pour le cerveau. Amusez-vous tout en ayant un impact positif sur votre santé cérébrale.

Entretenez vos anciennes amitiés et nouez-en des nouvelles.

Restez social grâce à votre travail, vos activités de bénévolat, vos voyages, vos centres d’intérêt, votre famille et vos amis. Soyez ouvert aux nouvelles expériences. Acceptez les invitations et lancez-en quelques-unes de votre côté. Entretenez vos anciennes et nouvelles amitiés en discutant au téléphone, par courriel ou grâce à Facebook, ou tout simplement en écrivant une lettre.

Plus de liens et de ressources utiles

https://archive.alzheimer.ca/sites/default/files/files/national/heads-up/heads_up_healthier_living_f.pdf

Faites marcher votre cerveau pour une vie plus saine. Société Alzheimer du Canada, août 2014. Cette brochure téléchargeable peut aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et les familles à choisir un mode de vie sain pour bien vivre avec la maladie. Les conseils et les stratégies contenus s’appliquent également aux personnes atteintes d’un autre type de trouble neurocognitif.

 

Bien vivre avec un trouble neurocognitif

Un diagnostic de trouble neurocognitif ne signifie pas que votre vie est terminée. Cette section vous propose quelques stratégies pour bien cheminer avec votre maladie, ainsi que des conseils d’autres personnes atteintes d’un trouble neurocognitif.

En savoir plus
Nous voulons que le gens comprennent que la vie peut encore être bien remplie.