Autres ressources et outils pour les professionnels de la santé

Lecture en

Obtenez des ressources sur la conduite, la douleur, la recherche sur la démence, l'autogestion, les soins de longue durée et plus encore.

Friendly young physician greeting her senior client.

Commentaires

N’hésitez pas à nous envoyer un courriel ([email protected]) pour nous soumettre vos commentaires et partager avec vos pairs l’information ou les ressources que vous trouvez utiles.

La conduite automobile

On fait souvent appel à un médecin pour déterminer si une personne est toujours apte à prendre le volant.

En vertu de la loi dans certaines provinces et pour des raisons déontologiques, les médecins doivent signaler tout problème de santé qui pourrait nuire à la capacité de conduire d’une personne. Un médecin pourrait également être tenu responsable si l’un de ses patients atteints de la maladie d’Alzheimer était impliqué dans un accident de la circulation et que les autorités provinciales responsables de l’émission des permis n’avaient pas été informées de l’état de santé de cette personne.

Ressources et stratégies utiles reliées à la conduite et aux troubles cognitifs

  • Conversations : La conduite automobile et les maladies neurodégénératives : La Société Alzheimer du Canada a créé la collection « Conversations » pour aider les personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative, leurs aidants et les professionnels de la santé à discuter du sujet complexe et délicat de la vie avec une telle maladie. Cette fiche fournit des informations relatives aux différents facteurs à prendre en compte pour décider si une personne atteinte de troubles cognitifs devrait continuer à vivre seule dans la communauté.
  • Free Driving and Dementia e-Learning Module (en anglais) : Ce module d’apprentissage en ligne gratuit répond aux besoins des médecins en matière de ressources relatives à la conduite automobile pour les personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, au processus d’évaluation des capacités d’une personne au volant, à la divulgation de l’état de santé, au signalement aux autorités et plus encore.
  • DriveABLE (en anglais) : Outil efficace permettant de déterminer rapidement et précisément les capacités au volant d’une personne à risque sur le plan médical.
  • Conducteurs âgés au Canada : Ce site donne des conseils et des stratégies pour assurer la sécurité des personnes âgées au volant. Il a été réalisé par l’Association canadienne des ergothérapeutes, en collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada.

Vidéos sur la conduite et les troubles cognitifs

Ressources pour les soins de longue durée

Déménager dans un établissement de soins de longue durée peut être une transition importante et difficile à vivre pour la personne atteinte d’une maladie cognitive et sa famille. Cette liste vous propose un aperçu des ressources de la Société Alzheimer qui peuvent aider les membres du personnel, les personnes atteintes d’une maladie cognitive et les familles, avant, pendant et après le passage en établissement de soins de longue durée. Ces ressources sont disponibles sur notre site Web, ou à votre Société Alzheimer locale.

Telechargez : Ressources pour les soins de longue durée (PDF)

Évaluer le niveau de douleur

Les personnes atteintes de maladies neurodégénératives ressentent la douleur comme tout le monde. Au fur et à mesure que la maladie évolue, il se peut que leurs compétences linguistiques changent, ce qui complique la communication avec les autres lorsqu’elles souffrent. De sorte, la douleur peut passer inaperçue et ne pas être traitée.

Si la douleur passe inaperçue, la personne atteinte de troubles cognitifs peut alors ressentir des difficultés importantes pendant une durée prolongée. Si elle n’est pas en mesure de s’exprimer verbalement pour communiquer sa douleur, elle peut alors commencer à se comporter différemment pour s’exprimer, notamment en s’agitant ou en se mettant en retrait par rapport aux autres.

D’autres peuvent trouver ces comportements déstabilisants, ce qui peut entraîner des traitements inappropriés, comme le traitement par médicament antipsychotique. La douleur devrait être évaluée systématiquement et considérée comme une cause possible de changements du comportement. Souvent, le traitement des douleurs sous-jacentes atténue ou diminue certains d’entre eux.

Les personnes atteintes de troubles cognitifs présentent un risque plus élevé de faire une chute ou de se blesser, ce qui peut être douloureux. Si la personne reste assise ou allongée au même endroit pendant de longues heures sans bouger, le risque de constipation, de raideurs articulaires, d’escarres et de contractions musculaires augmente, ce qui peut provoquer des douleurs aiguës et de l’inconfort. De plus, une personne atteinte de troubles cognitifs peut ne pas se souvenir de comment elle s’est blessée ou pourquoi elle souffre, ce qui complique la communication de la douleur aux autres.

Telechargez : Comment la douleur affecte-t-elle les personnes atteintes de maladies neurodégénératives? (PDF)

Recherche sur l’Alzheimer et les maladies apparentées

Dans cette section, vous trouverez des exemples de la recherche menée actuellement sur l’Alzheimer et les maladies apparentées.

Programme de recherche de la Société Alzheimer

Le Programme de recherche de la Société Alzheimer, (PRSA) fruit d'une collaboration entre les composantes de toute notre Fédération, vise à soutenir la recherche sur les remèdes curatifs de l’Alzheimer et des maladies apparentées, et l’amélioration de la qualité de vie des personnes malade. Ce programme met à contribution les sociétés Alzheimer provinciales, la Société Alzheimer du Canada et tous ses partenaires et donateurs.

Informez-vous sur les projets financés par le Programme de recherche de la Société Alzheimer en consultant notre base de données en ligne.

Recherche menée au pays et à l’étranger sur l’Alzheimer et les maladies apparentées

Alzheimer Research Forum : Favorise la communication scientifique et la pensée créatrice dans la recherche des causes et des traitements de la maladie d’Alzheimer.

The Kenneth G. Murray Alzheimer Research and Education Program : Cette unité du centre de recherche appliquée en santé, de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Waterloo (Ontario), a établi un partenariat avec six établissements de soins de longue durée (centres d’innovation) et poursuit des recherches sur les meilleures pratiques et les approches innovatrices.

Recherche Canada : Cet organisme sans but lucratif se donne pour mission de plaider en faveur de la recherche en santé au Canada.

Nutrition and dementia: a review of available research (PDF, en anglais) publié par Alzheimer’s Disease International (ADI), Londres, février 2014. Revue de la recherche sur les facteurs nutritionnels liés à la maladie d'Alzheimer et aux maladies apparentées.

Les dernières nouvelles sur la recherche.

Autogestion

On estime que les maladies chroniques poseront l’un des plus grands défis de santé du 21e siècle (Dorland & McColl, 2006). L’autogestion est une technique utilisée de plus en plus pour la prévention et la gestion de certaines maladies chroniques, dont le cancer, l’arthrite et le diabète.

Bien que la maladie d’Alzheimer ne soit pas considérée comme une maladie chronique, elle en a toutes les caractéristiques : elle est progressive et il n’existe pour le moment aucun traitement curatif. Seuls les symptômes peuvent être soulagés.

Il faut adopter de toute urgence les principes de l’autogestion dans la prestation des soins aux personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. (Mountain, 2006).

Le point de vue très répandu selon lequel les personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée ne peuvent plus acquérir de nouvelles compétences, et que les interventions en ce sens sont inutiles, ou même nuisibles à la personne et à l’aidant, est maintenant remis en question. (Mountain, 2006, p. 434).

L’autogestion est une stratégie efficace pour faire face à la prévalence croissante de l’Alzheimer et des maladies apparentées, et pour aider la personne malade et les membres de sa famille à garder la maîtrise de leur vie.

Ressources

Je suis un professionnel de la santé

Donner des soins aux personnes atteintes de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée est un engagement à long terme pour les professionnels de la santé. Dès l’annonce du diagnostic, jusqu’aux soins en fin de la vie, ils sont appelés à soutenir non seulement la personne malade, mais également les aidants familiaux.

En savoir plus
National ambassador Amy Seamone Firlotte

Soins de longue durée

Lorsqu’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée a besoin d’aide à plein temps, il se peut qu’un transfert dans un foyer de soins de longue durée soit la prochaine étape pour vous et votre famille.

En savoir plus
Smiling senior man at care home.

La recherche

Découvrez les dernières nouvelles sur la recherche. Si vous êtes un chercheur ou un étudiant, découvrez-en plus sur les soutiens que nous offrons.

En savoir plus
Group of researchers.

Bibliothèque nationale des ressources

Grâce à notre bibliothèque des ressources consultables, vous trouverez une large gamme de documents informatifs et utiles, des vidéos et des liens liés à la maladie d’Alzheimer et aux autres troubles neurocognitifs. Ces ressources s’adressent aux personnes atteintes, aux familles, aux proches aidants, aux professionnels de la santé et à bien d’autres.

En savoir plus
Open book and laptop.