Troubles neurocognitifs rares

Lecture en

De nombreuses maladies peuvent, dans de rares cas, entraîner la maladie d’Alzheimer ou un autre trouble neurocognitif. Découvrez-les dans cette section.

Société Alzheimer Society

L’atrophie corticale postérieure

La paralysie supranucléaire progressive (« PSP ») est une maladie neurodégénérative progressive rare qui entraîne des difficultés de la vision et une perte d’équilibre en marchant. Elle est due à une accumulation anormale d’une protéine dans les cellules nerveuses, appelée « tau », qui provoque une détérioration de certaines parties du cerveau avec le temps.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

L’hydrocéphalie à pression normale

L’hydrocéphalie à pression normale (« HPN ») est une affection neurologique rare, causée par une accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien dans les ventricules (cavités) du cerveau. En raison de cette accumulation, les ventricules se dilatent et peuvent endommager ou détruire les tissus cérébraux.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La maladie de Creutzfeldt-Jakop

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est une forme rare et mortelle de trouble neurocognitif. Elle est provoquée par la présence de protéines prion anormales qui sont toxiques pour le cerveau.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La maladie de Huntington

La maladie de Huntington (« MH ») est une maladie héréditaire qui entraîne la mort de certaines cellules nerveuses dans le cerveau. Les personnes naissent avec le gène qui provoque la MH, mais les symptômes n’apparaissent généralement qu’au milieu de l’âge adulte.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La maladie de Niemann-Pick de type C

La maladie de Niemann-Pick de type C (« NPC ») est une maladie neurodégénérative héréditaire très rare, attribuable au traitement anormal des matières grasses (lipides) dans les tissus cellulaires, particulièrement du cholestérol.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson (« MP ») est une maladie dégénérative progressive qui affecte principalement les régions du cerveau qui contrôlent le mouvement. Elle se caractérise par les tremblements incontrôlables, la rigidité des muscles et la lenteur des mouvements. Certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent aussi développer un trouble neurocognitif à un stade plus avancé de la maladie.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La paralysie supranucléaire progressive

La paralysie supranucléaire progressive (« PSP ») est une maladie neurodégénérative progressive rare qui entraîne des difficultés de la vision et une perte d’équilibre en marchant. Elle est due à une accumulation anormale d’une protéine dans les cellules nerveuses, appelée « tau », qui provoque une détérioration de certaines parties du cerveau avec le temps.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques (« SP ») est une maladie inflammatoire imprévisible qui endommage le système nerveux central, y compris le cerveau. Ces dommages peuvent provoquer une large gamme de symptômes physiques et cognitifs.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

Le syndrome corticobasal

Le syndrome corticobasal (« SCB ») est une maladie neurodégénérative progressive rare qui, au fil du temps, provoque la détérioration du cerveau. En raison de ces changements, les personnes atteintes du SCB éprouvent des difficultés accrues de coordination, de mouvement, de raisonnement et d’élocution.

En savoir plus
Société Alzheimer Society

Le syndrome de Wernicke-Korsakoff

Le syndrome de Wernicke-Korsakoff (« SWK ») est une maladie neurodégénérative causée par une grave carence en thiamine (vitamine B1). Certaines régions du cerveau peuvent être endommagées en raison de cette carence, entraînant de grandes difficultés de mémoire, mouvement, vision et coordination.

En savoir plus
Société Alzheimer Society