Affronter la crise de la COVID-19

Vous êtes certainement préoccupé par la pandémie de la COVID-19 et par l’impact que cette situation peut avoir sur vous. Renseignez-vous auprès de sources fiables. Visitez le site Web de Santé publique du Nouveau-Brunswick pour obtenir des informations à jour.

Il est fort probable que la démence n’augmente pas le risque de COVID-19, la maladie respiratoire causée par le nouveau coronavirus, tout comme la démence n’augmente pas le risque de grippe. Cependant, les comportements liés à la démence, l’âge avancé et les problèmes de santé courants qui accompagnent souvent la démence peuvent accroître les risques liés à la COVID-19. Par exemple, les personnes atteintes de démence peuvent oublier de se laver les mains ou de prendre d’autres précautions recommandées pour prévenir la maladie. De plus, des maladies comme la COVID-19 et la grippe peuvent aggraver les troubles cognitifs dus à la démence.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils et ressources destinés aux personnes atteintes d’un trouble neurocognitif, leurs aidants et leur famille.

Maintenir une bonne hygiène de mains

En ce qui concerne l’hygiène des mains, pensez à aider la personne atteinte de démence en suivant les conseils suivants :

Montrez l’exemple en vous lavant les mains à côté d’elle. Suivez les directives relatives au lavage des mains.

Donnez des instructions étape par étape verbalement ou au moyen d’instructions écrites en gros caractères et avec des photos/images.

Posez des affiches dans les espaces communs près des éviers, dans la cuisine, dans les salles de bain ou les buanderies – cela servira de rappel constant tant pour la personne atteinte que pour l’aidant de se laver les mains.

Faites participer la personne au processus et donnez la priorité à ses préférences quand cela est possible. Par exemple, demandez-lui de choisir entre deux parfums de savon.

Utilisez une solution hydroalcoolique dont la concentration est d’au moins 60 % si la personne ne peut se laver les mains avec de l’eau et du savon.

Rester en contact alors que vous maintenez la distanciation physique

En faisant un effort conscient pour garder une distance physique les uns par rapport aux autres, la distanciation sociale est un moyen efficace de réduire la propagation de la maladie lors d’une épidémie.

Pour en savoir plus sur les directives actuelles sur l’éloignement physique de l’Agence de la sante publique, consultez le fiche d’information sur l’éloignement physique.

Cependant, l’éloignement physique ne signifie pas nécessairement l’isolation sociale. Pour vous aider à rester en contact avec d’autres personnes pendant la pandémie, nous avons lancé un groupe Facebook intitulé le Forum de soutien et d’éducation. Si vous prenez soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, joignez-vous au groupe!

Forum de soutien et d’éducation

Voici quelques ressources utiles sur la pratique de l’éloignement physique sans devenir socialement isolé :

Voici des ressources utiles avec des instructions pour utiliser la technologie pour rester connecté :

  • Si la personne dont vous vous occupez dispose d’un ordinateur personnel et a besoin de votre aide pour le démarrer, envisagez d’utiliser des logiciels de bureau à distance tels que https://remotedesktop.google.com/ ou le bureau à distance de Microsoft.

Prendre soin de soi

Restez physiquement actif. Faites régulièrement de l’exercice. Allez vous promener dans le voisinage avec la personne sous votre garde. Vous trouverez de nombreuses vidéos gratuites en ligne sur YouTube; elles vous expliqueront comment faire des exercices à la maison.

Mangez sain. Des produits d’épicerie sains peuvent vous être livrés à domicile. Autrement, demandez à vos amis, membres de votre famille ou à vos voisins de vous aider.

Restez en contact avec votre entourage. Programmez des appels quotidiens avec un membre de votre famille ou un ami. Même quelques minutes peuvent être utiles.

Prenez du temps pour vous relaxer. Essayez les étirements, le yoga, des respirations profondes ou même la méditation. Vous trouverez de nombreuses vidéos gratuites en ligne sur YouTube; elles vous expliqueront comment faire. Vous pouvez aussi télécharger gratuitement des applications sur votre téléphone ou votre tablette.

Veillez à bien dormir. Faites de votre mieux pour garder un rythme de sommeil régulier.

Faites attention aux stratégies d’adaptation que vous adoptez. Évitez les stratégies nuisibles ou excessives, comme la consommation d’alcool ou de tabac, la consommation excessive d’aliments, le magasinage en ligne, etc. Cherchez à obtenir du soutien si vous pensez en avoir besoin.

Demandez et acceptez l’aide de vos voisins, des membres de votre famille ou de vos amis. Contactez votre Société Alzheimer locale pour voir comment ils peuvent vous soutenir.

Consultez une ou deux sources fiables d’informations. Il est important de s’informer, mais il convient également de faire attention à la manière dont les nouvelles vous affectent. Consultez les nouvelles une fois en matinée et une fois en soirée.

Plus de ressources utiles sur la santé mentale et la COVID-19 :

Se tenir occupé

Il est important de stimuler votre cerveau et de rester actif. Pour vous aider, nous avons lancé une nouvelle série YouTube intitulée « Se tenir occupé avec la SANB » où nous partageons des vidéos de loisirs pour vous donner des idées d'activités que vous pouvez faire à la maison avec une personne atteinte de trouble neurocognitif.

De nombreuses organisations produisent du contenu virtuel pour aider les gens à se divertir lorsqu'ils sont à la maison à pratiquer la distanciation sociale. Essayez de faire une visite virtuelle d'un musée ou d'assister à un concert virtuel!

Si les activités en ligne ne sont pas pour vous, ou si vous cherchez quelque chose à faire pendant que vous vous déconnectez, consultez notre liste de 102 activités « débranchées ».

Restez calme et prevoyez

Faites une liste des numéros de téléphone importants et placez-la en évidence. Incluez le numéro de l’autorité de santé publique locale, de votre fournisseur de soins, de votre Société Alzheimer locale et les numéros des personnes à contacter en cas d’urgence.

Assurez-vous d’avoir suffisamment de produits ménagers et de médicaments à portée de la main pour deux semaines.

Demandez aux membres de votre famille, vos amis et/ou voisins de vous aider au cas où vous n’êtes pas en mesure de vous occuper de la personne pour cause de maladie ou de quarantaine.

Ayez un « plan B » au cas où vous tombez malade. Indiquez-y des instructions détaillées concernant les soins. Faites la liste des médicaments que prend la personne et de leur posologie.

Préparez un sac comprenant des articles essentiels au cas où vous devez vous rendre à l’hôpital (p. ex. des vêtements, des articles de soins personnels, la liste des personnes à contacter en cas d’urgence, des informations médicales importantes, comme les médicaments que prend la personne, mais aussi un résumé des souhaits de la personne concernant des soins plus avancés).

Plus de ressources utiles sur comment vous préparer à une visite à l’urgence :

Que faire si vous pensez être atteint de la COVID-19

Complétez une autoévaluation. Cliquez ici pour compléter l’évaluation de Santé publique.

Contactez votre fournisseur de soins de santé ou Tele-Care 811 pour obtenir des conseils. Appelez-les pour les informer de vos symptômes et suivez leurs instructions pour les étapes suivantes.

Isolez-vous pendant 14 jours. Si vous vivez avec d’autres personnes, demeurez dans une pièce séparée. Si ce n’est pas possible, restez à au moins 2 mètres des autres personnes qui vivent avec vous. Consultez un fournisseur de soins de santé pour des conseils supplémentaires.

Désinfectez les espaces communs après les avoir utilisés.

Demandez aux membres de votre famille, à vos amis et/ou vos voisins s’ils peuvent vous aider. Préparez un plan de soins détaillé.

Que faire si vous pensez que la personne sous votre garde est atteinte de la COVID-19

Contactez votre fournisseur de soins de santé ou Tele-Care 811 pour obtenir des conseils. Appelez-les pour les informer des symptômes de la personne et suivez leurs instructions pour les étapes suivantes.

Faites très attention à l’état de santé de la personne atteinte d’un trouble neurocognitif. Elle pourrait éprouver des problèmes à communiquer comment elle se sent. Faites attention aux symptômes comme une plus grande confusion. Si celle-ci augmente rapidement, contactez votre fournisseur de soins pour obtenir des conseils.

Soyez prêt. Préparez un sac avec des effets personnels au cas où vous devez vous rendre à l’hôpital.

Isolez physiquement la personne des autres pendant 14 jours.

Lavez-vous régulièrement les mains, évitez de vous toucher le visage et désinfectez fréquemment les surfaces touchées régulièrement.

Plus de ressources utiles sur comment gérer la COVID-19 :


Last Updated: 06/09/2020