Retrouvailles après un épisode d'errance

Souvent, lorsqu'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer s'égare, puis est retrouvée, elle fera preuve d'anxiété et de confusion. Les stratégies de communication suivantes vous aideront peut-être à calmer la personne et l'encourageront peut-être à retourner chez elle.

S'approcher calmement

  • Approchez la personne doucement et assurez-vous qu'elle vous voit venir.
  • Si la personne ne veut pas retourner chez elle immédiatement, marchez un peu avec elle en lui parlant calmement et d'un ton de voix normal.

Rassurer la personne

  • Rassurez la personne au sujet de l'endroit où elle se trouve et pourquoi.
  • Dites-lui que vous étiez inquiet et que vous seriez content de la voir rentrer à la maison.
  • Parlez-lui de choses qui lui sont familières et qui pourraient l'inciter à retourner chez elle. Une invitation à boire une tasse de thé ou à donner à manger au chien pourrait suffire à l'inciter à vous accompagner.
  • Si la personne est résolue à se rendre à un endroit en particulier, envisagez la possibilité de l'emmener immédiatement à cet endroit ou plus tard.

Envisagez la situation dans son contexte

  • Un épisode d'errance peut s'avérer extrêmement stressant. N'oubliez pas que ce comportement fait partie de la maladie d'Alzheimer. Ni vous, ni la personne atteinte de cette maladie, n'est à blâmer.
  • Une fois que la personne est de retour en sécurité à la maison, il est naturel de vouloir empêcher que ce type d'incident ne se reproduise. Les mesures que vous prenez pour empêcher un nouvel épisode d'errance devraient être principalement d'ordre préventif. Rappelez-vous qu'il ne faut jamais utiliser de contentions car elles peuvent avoir un effet grave sur le bien-être physique et émotionnel de la personne.

Si vous avez besoin d'information ou d'aide supplémentaire, veuillez communiquer avec votre société Alzheimer régionale.


Last Updated: 11/08/2017