Comment obtenir un test de dépistage de trouble neurocognitif?

Lecture en

Si vous ou une personne que vous connaissez craignez être atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, il est important de pouvoir repérer les signes précurseurs, savoir quand en discuter avec votre médecin et comprendre de quelle façon la maladie est diagnostiquée. Suivez ces étapes.

Granddaughter hugging her grandmother.

Consultez notre brochure complète pour y trouver plus d’informations sur l’obtention d’un diagnostic. Vous pouvez également télécharger l’intégralité de la trousse à outils qui vous éclairera sur le processus.

Comment savoir si vous êtes atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif ?

Peut-être avez-vous dernièrement éprouvé des difficultés à vous souvenir de quelque chose. Il pourrait s’agir du nom d’un camarade de classe, ou vous pourriez avoir des difficultés à faire des tâches familières, comme faire un chèque par exemple. Cela peut être frustrant et vous pourriez vous poser des questions comme :

Pourquoi ne puis-je pas m’en souvenir ?

Est-ce que je suis atteint d’un trouble neurocognitif ?

Comment m’assurer de ne pas être atteint d’un trouble neurocognitif ?

Dois-je consulter un médecin ?

Si je suis atteint d’un trouble neurocognitif… que se passe-t-il maintenant ?

Obtenir la réponse à ces questions peut être difficile. Soyez rassuré : les informations contenues dans cette section peuvent vous aider à savoir si vous montrez bel et bien des signes de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif, si vous devez consulter un médecin au sujet de vos préoccupations et ce à quoi vous devez vous attendre s’il vous recommande de faire un test.

Si votre mémoire vous préoccupe, la première étape est de savoir si les difficultés que vous éprouvez sont les signes d’un trouble neurocognitif, ou si elles font partie du processus de vieillissement normal.

Faites la différence entre le processus de vieillissement normal et les troubles neurocognitifs

La première étape ? Définir si les difficultés de mémoire que vous éprouvez sont les signes d’un trouble neurocognitif, ou si elles font partie du processus de vieillissement normal.

Les pertes de mémoire ne sont pas toutes identiques, et certaines peuvent être le résultat du processus de vieillissement naturel.

Découvrez-en plus au sujet du processus de vieillissement normal et des troubles neurocognitifs.

Les 10 signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer

Les pertes de mémoire (à long et court terme) ne sont pas l’unique manifestation des troubles neurocognitifs.

D’autres signes répandus comprennent :

  • Des difficultés à effectuer des tâches habituelles
  • Des difficultés liées au langage et à la pensée abstraite
  • Des changements de comportement et d’humeur

En connaissant les 10 signes précurseurs, vous pourriez déceler la maladie dès son premier stade et tirer profit d’un diagnostic précoce.

Découvrez en plus au sujet des 10 signes précurseurs les plus répandus.

Les 10 avantages du diagnostic précoce

L’obtention d’un diagnostic est une expérience difficile. Il est tentant de vouloir l’éviter. Après tout, ne dit-on pas que « l’ignorance est une bénédiction » ?

Cependant, obtenir un diagnostic adéquat et dans les temps est une première étape cruciale pour obtenir un traitement, du soutien et les informations dont vous pourriez avoir besoin pour bien vivre votre cheminement avec la maladie.

Découvrir les causes de vos symptômes peut vous aider à :

  • Vous impliquer activement dans vos décisions de soins
  • Tirer profit de traitements les plus efficaces au stade léger
  • Vous focaliser sur ce qui est important pour vous et votre avenir

Découvrez en plus au sujet des 10 avantages à obtenir un diagnostic précoce.

Préparez-vous pour votre visite chez le médecin

Si vous observez les signes d’un trouble neurocognitif, il est temps de prendre rendez-vous avec votre médecin de famille.

Il est important d’être ouvert et honnête et de répondre à toutes les questions qu’il pourrait vous poser. Seul un professionnel de la santé, comme votre médecin ou un spécialiste, peut établir un diagnostic officiel de trouble neurocognitif. Plus vous lui fournissez d’informations, plus le diagnostic sera précis.

Quelques conseils sur comment vous entretenir avec votre médecin au sujet des troubles neurocognitifs.

Comprendre comment fonctionne le diagnostic

Vous devez cependant savoir que l’établissement d’un diagnostic peut prendre du temps. Pour qu’il soit exact, vous devrez peut-être passer des tests supplémentaires ou être aiguillé vers une clinique de la mémoire ou bien chez un spécialiste.

Pourquoi ? Une raison est qu’il n’existe pas de test spécifique permettant d’établir un diagnostic de trouble neurocognitif. Si votre médecin soupçonne un de ces troubles après votre évaluation initiale, mais ne peut tirer de conclusion définitive, vous devrez probablement subir un certain nombre d’examens physiques et cognitifs. Ces examens peuvent indiquer si vous présentez des signes qui concordent avec les symptômes de troubles neurocognitifs.

Une fois que votre médecin reçoit les résultats des tests, ainsi que vos antécédents médicaux détaillés, il aura en main les éléments nécessaires pour établir un diagnostic officiel.

Sachez à quoi vous attendre au moment de l’obtention de votre diagnostic.

Sachez que les auto-évaluations en ligne pourraient être insuffisantes pour diagnostiquer la maladie

Vous entendrez peut-être que vous n’avez pas besoin de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Les auto-évaluations en ligne, par exemple, semblent être un moyen très simple d’évaluer votre santé cognitive. Ces tests prétendent souvent pouvoir diagnostiquer efficacement la maladie selon les réponses que vous fournissez.

Cependant, il y a de nombreux risques associés à ces auto-évaluations en ligne, notamment :

  • Des informations incomplètes ou inexactes qui pourraient vous amener à prendre des décisions nuisibles à vos soins de santé.
  • La possibilité de « faux positifs » et de « faux négatifs ».
  • Des préoccupations déontologiques découlant des conflits d’intérêts des organismes qui proposent ces auto-évaluations en ligne.

Au lieu de faire une auto-évaluation en ligne, nous vous recommandons de consulter un professionnel de la santé, comme votre médecin, pour que le diagnostic soit exact et établi en toute sécurité.

Découvrez-en plus au sujet des risques des auto-évaluations en ligne.

Les premières mesures à prendre après le diagnostic

Que se passe-t-il après l’obtention du diagnostic officiel et que se concrétisent vos plus grandes craintes ?

Sachez tout d’abord que vous n’êtes pas seul.

  • La Société Alzheimer est à vos côtés. Sa mission : atténuer les conséquences personnelles et sociales provoquées par les troubles neurocognitifs.
  • Nous pouvons vous offrir des ressources, du soutien et du matériel informatif pour vous informer qui vous permettront de prendre des décisions éclairées concernant votre bien-être et vous aideront dans votre cheminement avec la maladie.
  • Vous vous apprêtez à entamer un nouveau chapitre dans votre vie, mais cela ne signifie pas que vous devez affronter seul cette maladie.
  • Les Sociétés Alzheimer sont là pour vous aider ainsi que les membres de votre famille tout au long de ce cheminement.

Découvrez-en plus au sujet des premières mesures à prendre après votre diagnostic de trouble neurocognitif.

Plus de liens et de ressources utiles

https://archive.alzheimer.ca/sites/default/files/files/national/core-lit-brochures/maladie-d-alzheimer_obtenir-un-diagnostic.pdf
Obtenir un diagnostic. Société Alzheimer du Canada. Cette brochure téléchargeable résume ce que vous devez savoir sur l’obtention d’un diagnostic, y compris comment vous préparer à votre évaluation et ce à quoi vous devez vous attendre pendant le processus.

 

https://archive.alzheimer.ca/sites/default/files/files/national/core-lit-brochures/trousse-d-outils-en-cas-d-obtention-d-un-diagnostic.pdf
Trousse à outils en cas d’obtention d’un diagnostic. Société Alzheimer du Canada. Utilisez-la pour vous préparer à avoir une conversation avec votre médecin ou vote professionnel de la santé au sujet de vos préoccupations et des questions que vous pourriez vous poser en cas de diagnostic de trouble neurocognitif.

https://vimeo.com/77397857
 

Quand devez-vous vous préoccuper de votre mémoire ? FreeDem Films, 2013. Ce film d’animation de 2 minutes peut vous aider à décider s’il est temps de consulter votre médecin. Cette vidéo a été créée par la Dre Sabina Brennan du Trinity College Dublin et Trinity Brain Health. La permission d’utiliser cette vidéo a été accordée par Trinity Brain Health qui s’en réserve tous les droits.

Les 10 avantages du diagnostic précoce

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif peuvent mener une vie productive et bien remplie pendant de nombreuses années après l’obtention d’un diagnostic précoce. Celui-ci aide en effet la personne atteinte et les membres de sa famille à en apprendre plus au sujet de ces maladies, à se fixer des attentes réalistes et prévoir l’avenir, ensemble.

En savoir plus
Senior man participating in an indigenous celebration.

Discuter avec votre médecin au sujet des troubles neurocognitifs

L’établissement d’un diagnostic officiel commence chez votre médecin de famille. Il pourra vous aider à répondre aux questions que vous vous posez au sujet de la maladie d’Alzheimer et des autres troubles neurocognitifs. Pour vous préparer, voici de petites choses utiles à savoir et ce à quoi vous pouvez vous attendre.

En savoir plus
Smiling senior woman talking to her doctor.

À quoi vous attendre en recevant votre diagnostic?

Aucun test ne permet de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer ou un autre trouble neurocognitif. En comprenant vos antécédents médicaux et en examinant votre santé cognitive et physique, votre médecin pourrait établir un diagnostic, vous recommander d’autres examens ou vous orienter vers un spécialiste.

En savoir plus
Senior woman petting her cat.

Réagir à votre diagnostic

Votre médecin vient de vous annoncer que vous êtes atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif. C’est peut-être un choc. Vous pourriez autrement être soulagé de pouvoir enfin mettre un nom sur ces symptômes.

En savoir plus
Doctor talking to a senior woman with a sad expression.

Les risques des auto-évaluations en ligne

Seul un professionnel de soins de santé qualifié, comme votre médecin, peut dresser un diagnostic officiel de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif. Par comparaison, un diagnostic obtenu au moyen d’une auto-évaluation en ligne pourrait s’avérer faux et trompeur et vous exposer à un risque.

En savoir plus
Senior man on his laptop.