Projet sur la thérapie d’acceptation et d’engagement

Lecture en

Cette étude de recherche s’adresse aux membres de la famille ou aux amis de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autres troubles neurocognitifs . Elle nous permettra de déterminer si un programme de counseling basé sur la thérapie d’acceptation et d’engagement (TAE) serait bénéfique pour ces proches aidants.

woman typing on computer

Si le projet vous intéresse ou si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter Makayla Lanteigne, assistante de recherche du projet TAE, au 506-800-3250 ou à l’adresse [email protected] La période de recrutement pour ce projet se terminera le 1 novembre 2022.

À propos du projet TAE

En 2021, la Société Alzheimer du Nouveau-Brunswick (SANB) a lancé un programme gratuit de counseling et de psychothérapie à distance pour les membres de la famille ou les amis des personnes atteintes de troubles neurocognitifs. Les participants ont toujours fait état de résultats positifs.

Nous avons retenu la thérapie d’acceptation et d’engagement (TAE) comme approche privilégiée pour les amis et la famille des personnes vivant avec des troubles neurocognitifs. La TAE est utilisée pour traiter un large éventail de problèmes, comme l’anxiété, la dépression et les troubles obsessionnels compulsifs. Toutefois, malgré sa popularité en thérapie, les études scientifiques sur la TAE dispensée par téléassistance pour ce groupe sont peu nombreuses.

Grâce à cette étude, la SANB, en partenariat avec l’Université du Nouveau-Brunswick, veut savoir si le programme de counseling basé sur la TAE aide les proches aidants à se sentir mieux et à gérer leurs sentiments de stress, et comment ce programme peut être amélioré.

 

Qu’est-ce que la thérapie d’acceptation et d’engagement?

La TAE part du principe que la lutte contre les émotions et les pensées ne fait qu’accroître la détresse. La TAE fonctionne en explorant vos pensées, vos émotions et vos valeurs. En d’autres termes, elle met l’accent sur l’ouverture émotionnelle et la capacité à choisir des comportements en accord avec vos valeurs personnelles. Par exemple, une personne qui se sent anxieuse apprendra à accepter et à observer ce sentiment comme faisant partie de son parcours au lieu de le combattre. Les émotions et les pensées sont considérées comme telles, et non comme des faits. À partir de là, la TAE consiste à répertorier les valeurs de la personne (par exemple, l’autonomie, la famille, la collectivité) et à l’encourager à adopter des comportements conformes à ces valeurs.

À quoi les participants peuvent-ils s’attendre dans le cadre de l’étude?

La participation à cette étude est entièrement volontaire et comprend les éléments suivants :

  • Être assigné de façon aléatoire à recevoir soit le programme de télécounseling basé sur la TAE, soit les services de soins habituels.
    • Programme TAE : six à huit séances de counseling – par téléphone, par vidéoconférence ou par texto (au choix!) – d’une durée de 45 à 60 minutes sur une période de trois à six mois.
    • Soins habituels : deux appels téléphoniques de contrôle de la part du personnel de la SANB sur trois mois.
  • Répondre à deux questionnaires, le premier avant et le second immédiatement après le programme TAE ou les soins habituels. Ces questionnaires comprennent des questions sur l’âge, le sexe, l’humeur et les sentiments du participant.
     
  • En fonction de la démographie, certains participants seront invités à participer à un entretien enregistré d’une heure, par téléphone ou vidéoconférence, afin de connaître leur opinion sur le programme TAE et sur la façon dont il pourrait être amélioré.

Puis-je participer?

Nous sommes à la recherche de 80 proches aidants (membres de la famille ou amis) de personnes atteintes de troubles neurocognitifs qui répondent aux critères suivants :

  • Être âgé de plus de 18 ans;
  • Prendre actuellement soin d’un membre de la famille ou d’un ami atteint d’un trouble neurocognitif ou de la maladie d’Alzheimer;
  • Vivre au Nouveau-Brunswick.

* Les participants seront également invités à répondre à un questionnaire pour nous assurer que l’étude leur convient. S’ils ne sont pas admissibles à participer à l’étude, nous les aiderons à trouver les services appropriés à la SANB et ailleurs.

Que dois-je faire si je veux participer?

Si le projet vous intéresse ou si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter Makayla Lanteigne, assistante de recherche du projet TAE, au 506-800-3250 ou à l’adresse [email protected]

Ce projet est financé par Recherche en santé mentale Canada et la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick par l’entremise de la Subvention d’impact sur la santé mentale du Nouveau-Brunswick. De plus, ce projet ne serait pas possible sans le soutien des organismes suivants : l’Université du Nouveau-Brunswick, la Société Alzheimer du Nouveau-Brunswick, l’Université Mount Allison, l’Université McMaster, l’Université McGill et l’Université d’Ottawa.

Logos: Mental Health Research Canada, New Brunswick Health Research Foundation, UNB, Mount Allison University

Ce projet a été approuvé par le comité d’éthique de la recherche de l’UNB et porte le numéro de dossier 2022-055. Pour toute question au sujet de l’étude, veuillez contacter Pam Durepos à l’adresse [email protected] ou au 506-292-6736. Si vous souhaitez discuter de ce projet avec une personne qui n’est pas liée à l’étude, veuillez communiquer avec le Dr David Coleman, président du comité d’éthique de la recherche de l’UNB à Fredericton, à l’adresse [email protected] ou au 506-453-5189.