Objectif atteint pour la Marche de la rive-sud!

Lecture en

Deuxième édition virtuelle réussie, et ce, malgré le climat d'incertitudes engendré par la pandémie.

Marche 2021

Longueuil, le 21 juin 2021 Le 30 mai dernier, les Québécois et Québécoises et tous les Canadiens d’un océan à l’autre, se sont réunis virtuellement pour célébrer l’édition 2021 de la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine : le plus grand événement de collecte de fonds qui soutient directement plus d’un demi-million de personnes atteintes d’un trouble neurocognitif.

 Alors que la pandémie a négativement impacté tant de services partout au pays l’année dernière, les québécois se sont toutefois réunis pour participer à la toute première marche virtuelle. Les fonds amassés ont permis aux Sociétés Alzheimer d’offrir des services en ligne et de continuer à soutenir les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et leurs proches aidants. Mais plus de fonds sont nécessaires pour répondre à la demande croissante de services de soutien cruciaux, notamment de consultations, de programmes de jour et de répit pour les proches aidants.

"Quand j'ai appris le diagnostic de mon mari, j'étais démunie. Je me suis tournée rapidement vers la Société Alzheimer Rive-Sud pour aller chercher de l'information et une formation comme proche aidante. Se joindre à un groupe de personnes vivant des situations semblables aide vraiment à se sentir moins seul, surtout en ces moments exigeants. 4 ans plus tard, je leur téléphone encore pour du soutien. Grâce à eux, je me sens moins anxieuse d'apprendre à vivre autrement et à faire face aux défis qui sont nombreux et différents tous les jours.  Lyne Gauthier, proche-aidante"

« Cette deuxième édition virtuelle de la Marche nous a permis de dépasser notre objectif ambitieux de 75 000$, alors que la pandémie a entraîné un plus grand isolement et une plus grande demande de services et de soutien, a expliqué Julie Gagné, directrice générale de la Société Alzheimer Rive-Sud. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers nos marcheurs pour l’engagement et la générosité dont ils ont fait preuve encore cette année»

En participant à une marche locale, les participants font une différence positive dans la vie des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et celle des membres de leur famille.

Rappelons que la maladie d’Alzheimer isole 153 000 Québécois et que, d’ici 2031, on estime que le nombre de Québécois atteints d’un trouble neurocognitif majeur augmentera de près de 70 %.

 

 

 

 

- 30 -

Pour toute information ou demande d’entrevue :

Diane Charbonneau
Directrice, communications et philanthropie

C. 438 830-9850